Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des membres présumés d'un vaste réseau de vols à l'étalage interpellés à Toulouse et Montauban

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu Limousin

Une enquête au long cours menée par la gendarmerie a permis de démanteler un réseau de délinquants spécialisé dans le vol de magasins. Originaires d'Europe de l'Est, les mis en causes sévissaient dans tout le sud-ouest de la France depuis Toulouse et Montauban.

Gendarmerie (illustration)
Gendarmerie (illustration) © Radio France

Treize membres présumés d'un réseau de vols à l'étalage ont été interpellés début avril à Toulouse, Montauban et Limoges, indique ce jeudi un communiqué de la Direction générale de la gendarmerie nationale. Ce "groupe criminel russophone" a été démantelé par la gendarmerie de Midi-Pyrénées et l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI). 
 

L'enquête a démarré en 2020

L'enquête débute en 2020, quand "la gendarmerie observe une recrudescence des faits de vols à l’étalage commis dans les commerces du sud-ouest de la France. Des équipes composées pour la plupart de deux à trois individus écument quotidiennement les magasins de grande et moyenne distribution pour y dérober de nombreuses marchandises", notamment de l'alcool, des cosmétiques et l'outillage. 
 

Les investigations débutent à la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Bordeaux et les gendarmes mettent en place une cellule d’enquête spéciale. Rapidement, ils identifient "une structure criminelle de type russophone affiliée aux 'voleurs dans la loi' ('vory v zakone'). Les individus sont localisés et agissent au départ des agglomérations de Toulouse et de Montauban". Un fonctionnement normé et hiérarchisé sous l’autorité d’un chef régional est identifié, précise le communiqué. 
 

Alcool, cosmétiques et outillage

Le coup de filet a lieu le 6 avril dernier, 13 personnes sont "interpellées simultanément" à Toulouse, Montauban et Limoges. Lors des perquisitions, les enquêteurs découvrent "des centaines de bouteilles d’alcool, plus de 700 produits cosmétiques, ainsi que des dizaines de matériels électroportatifs". Ils saisissent également près de 7.000 euros en liquide, deux montres de luxe et trois véhicules de grosse cylindrée. 
 

À l’issue des gardes à vue, 10 des 13 personnes interpellées ont été présentées devant le magistrat instructeur. Neuf d’entre d’eux ont été écroués et un a été placé sous contrôle judiciaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess