Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Faits divers – Justice

Les militaires de vigipirate et des policiers caillassés à Valence

jeudi 9 juillet 2015 à 10:45 Par Nathalie De Keyzer et Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme Ardèche

Soirée de violence ce mercredi à Valence dans la Drôme. Les militaires de vigipirate et des policiers ont été caillassés dans le quartier de Fontbarlettes. Vers 23h30, une trentaine d'hommes, le visage caché par des foulards ou des cagoules ont tendu un vrai guet-apens aux forces de l'ordre.

Une patrouillle de militaires du 7ème BCA de Varces dans les rues de Valence pour Vigipirate renforcé, le 27 janvier
Une patrouillle de militaires du 7ème BCA de Varces dans les rues de Valence pour Vigipirate renforcé, le 27 janvier © Radio France - Stéphane Milhomme

La trentaine d'hommes encagoulés s'en sont d'abord pris aux chasseurs alpins qui faisaient leur patrouille de surveillance vigipirate autour de la mosquée, dans ce quartier des hauts de Valence. Une vitre de la voiture des militaires a été cassée. Ces jeunes ont aussi tenté d'incendier le poste de police du quartier et dressé une sorte de barricade rue Verdi avec du mobilier urbain, utilisant des plaques d'égouts poubelles.

Une dizaine de tirs de flashball

L'objectif des casseurs étaient d'empêcher les policiers d'entrer dans le quartier. Une voiture a aussi été incendiée rue Dunan et l'entreprise de sanitaire Richardson dégradée. Trois baies vitrées de 3 mètres de long ont été cassées.

La vitrine du magasin Richardsson - Radio France
La vitrine du magasin Richardsson © Radio France

Les policiers ont du répliquer avec une dizaine de tirs de flashball pour rétablir l'ordre à Fontbarlettes. Ces violences ont duré près de deux heures. Le calme est revenu vers une heure et demi du matin.