Faits divers – Justice

Les missions locales en surchauffe

Par Julien Jean, France Bleu Maine mercredi 27 janvier 2016 à 17:53

© Maxppp - Jean-François OTTONELLO

C'est l'une des principales structures pour lutter contre le chômage des jeunes. Les salariés des missions locales sont appelés à faire grève et à manifester partout en France pour dénoncer la baisse de leur budget. Un rassemblement est prévu à 14h devant la mission locale du Mans.

Le malaise grandit dans les missions locales. Alors que ce réseau associatif agit depuis 1982 pour l'emploi des jeunes de 16 à 25, la situation n'a jamais été aussi tendue. "On est à bout" déclare ainsi une conseillère sarthoise qui fait part de son épuisement physique et morale. Car depuis quelques années, les budgets se contractent. "Les missions locales sont financées à la fois par l'Etat et les collectivités locales. Et le problème, c'est que ça baisse des deux côtés" explique Evelyne Bougard, déléguée CFDT "et pourtant on continue à nous en demander autant, si ce n'est plus".

Dès novembre dernier, le député socialiste Jean-Patrick Gille, président de l'Union nationale des missions locales (447 missions locales réparties sur l'ensemble du territoire), alertait Matignon sur la dégradation de la situation : "Les ressources vont être fragilisées en 2016" alors que le gouvernement a "centré son action sur l'avenir de la jeunesse. Il faut réévaluer le financement socle de 200 millions d'euros".  Un appel resté lettre morte regrettent les syndicats FO, CGT, CFDT, CFTC et CFE CGC qui organisent donc une journée nationale de mobilisation.

Je ne suis pas la fée clochette. Je fais avec les moyens qu'on me donne.

Pourtant en début d'année, François Hollande a annoncé un plan d'urgence de 2 milliards d'euros pour l'emploi mais sur le terrain, les agents des missions locales sont perplexes et dénoncent de beaux discours. "_Nous, nous n'avons plus de moyens" insiste Evelyne Bougard _"il faut accompagner les jeunes, les aider dans leur orientation... et éviter qu'ils pètent les plombs parce que je crois que les missions locales ont aussi ce rôle de soupape. Mais pour y arriver il faudrait peut être aider aussi les missions locales car là on commence à être vraiment en difficulté". Emmanuelle Rondeau, déléguée du personnel confirme : "J'ai des collègues qui sont de plus en plus fatiguées. Il y a une perte de sens dans notre travail". Résultat : les arrêts maladies se multiplient, beaucoup de burn-out. Certaines pleurent même au guichet. "C'est notre quotidien. On voit bien que le réseau craque de partout. Moi, je ne suis pas la fée clochette ! J'aimerais bien leur trouver du boulot à tous mais je ne peux pas et je fais avec les moyens qu'on me donne".

En Sarthe, le réseau compte 120 salariés dans 3 missions locales : la mission locale de l'agglomération du Mans, la mission locale Sarthe Nord (à Mamers) et la mission locale Sarthe et Loir (la Flèche). Près de 11 000 jeunes de 16 à 25 ans sont accompagnés chaque année.

Un rassemblement est prévu à 14h devant la mission locale du Mans, 41 rue de l''Estérel.