Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les moines de Tibéhirine, dont deux Drômois, devraient être bientôt béatifiés

-
Par , , France Bleu Drôme Ardèche

Les moines de Tibéhirine pourraient être béatifiés d'ici la fin du mois. Ces sept moines trappistes, dont deux Drômois, ont été assassinés en mars 1996, en Algérie. Ils pourraient être reconnus bienheureux avant la fin janvier.

A l'Abbaye d'Aiguebelle (Drôme), le mémorial des moines assassinés à Tibéhirine en 1996 en Algérie.
A l'Abbaye d'Aiguebelle (Drôme), le mémorial des moines assassinés à Tibéhirine en 1996 en Algérie. © Radio France - Stéphane Milhomme

Le décret de béatification de 19 martyrs tués en Algérie dans les années 1990 pourrait être signé d'ici fin janvier d'après un responsable du dossier. Parmi ces 19 victimes, il y a les sept moins de Tibéhirine dont deux Drômois.

Reconnus bienheureux d'ici la fin janvier ?

Ces martyrs pourraient être reconnus bienheureux avant la fin janvier. Ce décret de béatification concerne 19 religieuses et religieux assassinés en Algérie entre 1993 et 1996.  C'est le postulateur de la cause (son "avocat") le moine trappiste français Thomas Georgeon qui l'assure dans un entretien au mensuel italien en ligne "Mondo e Missione". 

Le dossier est ouvert depuis 2006 mais le décret de béatification pourrait être signé dans les prochains jours.  Une béatification au titre de "martyrs" pour les 7 frères du monastère de Tibéhirine et 12  autres hommes et femmes d'Eglise dont Mgr Claverie, l’évêque d'Oran assassiné en 96.  

"Chacun d'entre eux a été un témoignage de l'amour du Christ, de l'ouverture aux autres et de la fidélité au peuple algérien" explique Thomas Georgeon.  

Deux Drômois : Frère Luc et Frère Christophe

Parmi les moines de Tibéhirine, il y a les Drômois Frère Luc, originaire de Bourg-de-Péage et Frère Christophe, originaire d'Ancône. Une des sœurs de ce dernier attend cette annonce.  Les évêques algériens souhaiteraient que la béatification puisse être célébrée en Algérie.     

Du côté de l'enquête, après la mort des moines de Tibéhirine, on attend également d'ici peu le rapport des analyses pratiquées sur les prélèvements des crânes des religieux. L'an dernier, une juge française a pu ramener d'Algérie des prélèvements des crânes des religieux. Des prélèvements effectués à l'automne 2014, mais à l'époque, ils n'avaient pas pu être ramenés en France. Les zones d'ombre sur la mort des moines, dont les Drômois frère Christophe et frère Luc seront peut-être ainsi levées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess