Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Les Mureaux : marche blanche en hommage à Moustapha, père de famille tué dimanche

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La marche blanche en hommage à Moustapha, poignardé à mort dimanche, a rassemblé près de 1.000 participants aux Mureaux ce vendredi 27 décembre. Le corps du père de 44 ans connu et respecté dans la ville a été retrouvé en début de semaine dans le parc de Sautour.

Le cortège s'est élancé devant la maison familiale, non loin du commissariat de police, pour se diriger vers le parc de Sautour aux Mureaux, lieu où le corps a été retrouvé mardi
Le cortège s'est élancé devant la maison familiale, non loin du commissariat de police, pour se diriger vers le parc de Sautour aux Mureaux, lieu où le corps a été retrouvé mardi © Radio France - France Bleu Paris

Les Mureaux, France

Le message sur la banderole donne le ton : "Plus jamais ça !". Ce vendredi, ils étaient près d'un millier de personnes à marcher pour rendre hommage à Moustapha, père de 44 ans, lâchement poignardé dimanche par un homme de 23 ans. Signalé disparu dimanche soir, les policiers ont aussitôt lancé les premières recherches, accompagnés des habitants pour une battue citoyenne : elle avait permis de retrouver le corps de la victime, dans la nuit de lundi à mardi, enterré dans le parc de Sautour aux Mureaux.

L'ambiance était très tendue durant cette marche. La colère froide, silencieuse et pleine de dignité chez les manifestants régnait puisque la tension n'est pas retombée quelques jours après les faits. Beaucoup craignaient des débordements mais finalement tout s'est déroulé dans le calme avec tout de même une présence policière sur le parcours. 

Un grand frère aimé de tous

Dans le cortège, nombreux avaient des roses blanches à la main et portaient des tee-shirts à l'effigie de ce "grand frère". Moustapha fait l'unanimité : tout le monde le connait ici, dans son quartier, où il est décrit comme "extrêmement gentil, respecté et au grand cœur". 

C'est un homme sans problèmes. Il a simplement voulu protéger sa fille et défendre l'honneur de sa famille", témoigne l'un des organisateurs au micro devant l'assemblée réunie

La nouvelle de son décès a profondément bouleversé les Muriautins, venus en nombre, à tel point que deux amis du couple ont créé une cagnotte en ligne pour venir en aide à la veuve et ses trois enfants. Un véritable élan de soutien avec plus de 1.600 donateurs pour 41.000 euros collectés.

Dire stop à la violence

Les participants à la marche blanche ont voulu transmettre un message clair pour alerter l'opinion publique et les autorités. Selon eux, les actes violents se multiplient au quotidien.

Il y a trop de violence excessive dans notre société", dénonce l'un des organisateurs.

Dans cette affaire, trois personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire : le principal suspect du meurtre est un homme de 23 ans, voisin de la famille. Quand aux deux autres, la petite amie est mise en cause pour modification de la scène de crime et le frère de cette dernière pour modification de la scène de crime également et recel de cadavre. 

Pour l'instant, le mobile reste flou : une querelle de voisinage sur fond d'histoire de cœur avec la fille de Moustapha serait à l'origine ce crime.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu