Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Les musulmans de Poitiers bouleversés par l'attentat contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande

vendredi 15 mars 2019 à 15:40 Par Jules Brelaz, France Bleu Poitou et France Bleu

Lors de la prière du vendredi, l'imam de la mosquée de Poitiers a dénoncé l'attentat anti-musulman perpétré à Christchurch en Nouvelle-Zélande qui a fait au moins 49 morts. "C'est horrible, nous demandons une présence accrue de la police près de notre mosquée", déclare Boubaker El Hadj Amor.

La prière du vendredi rassemble chaque semaine plus de 700 fidèles dans la mosquée de Poitiers.
La prière du vendredi rassemble chaque semaine plus de 700 fidèles dans la mosquée de Poitiers. © Radio France - Jules Brelaz

Poitiers, France

19.000 kilomètres séparent la ville de Poitiers de celles de Christchurch et Linwood en Nouvelle-Zélande, frappées ce vendredi 15 mars par un attentat terroriste qui a fait 49 morts et des dizaines de blessés. "Peu importe la distance, on est tous frères, ça fait mal au cœur", confient les fidèles poitevins au moment de se déchausser à l'entrée de leur mosquée. 

C'est lâche et barbare ! Peu importe la religion touchée quand il y a des attentats comme ça, aucun être humain sur terre ne peut accepter ces événements, donc ça nous touche tous

L'auteur de l'attentat, un extrémiste australien de droite, a fait irruption dans deux mosquées avant d'ouvrir le feu à l'arme automatique contre les fidèles rassemblés pour la prière. Comble de l'horreur, l'assaillant a diffusé son carnage en Facebook Live pendant dix-sept minutes. "Ca a été diffusé en direct, moi-même j'ai vu la vidéo, c'est glaçant", raconte Boubaker El Hadj Amor, imam et président de la communauté des musulmans de Poitiers.

"Que quelqu'un s'attaque à des gens innocents que ce soit au Bataclan ou en Nouvelle-Zélande, c'est le même esprit de haine" (l'imam de Poitiers lors de son prêche)

Les musulmans de Poitiers réclament plus de protection policière

"Bien sûr que nous demandons une présence accrue des forces de l'ordre aux abords de la mosquée", explique Boubaker El Hadj Amor. 

"C'est quelque chose d'horrible et demain ça peut arriver n'importe où, à Poitiers, nous avons déjà été attaqués par des identitaires. Heureusement ça n'a touché que des bâtiments et des tapis, mais en tout cas, des gens dérangés peuvent passer à l'acte"