Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les nouveaux fusils de la BAC : entre performance et problème de précision

jeudi 3 mars 2016 à 10:40 Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu

Pour lutter contre la menace terroriste, le ministre de l'Intérieur a remis 204 fusils d'assaut à toutes les Brigades anti-criminalité de France. Des armes de guerre, déjà utilisées dans le pays, mais qui suscitent beaucoup d'inquiétude Outre-Rhin. En cas de tirs de rafale, l'arme tire de travers.

Les policiers de la BAC dotés de nouveaux fusils d'assaut
Les policiers de la BAC dotés de nouveaux fusils d'assaut © Maxppp - Marlene Awaad

France

Face à la menace terroriste, Bernard Cazeneuve a doté les brigades anti-criminalité (BAC) de la police nationale et les pelotons de surveillance et d'intervention de la gendarmerie nationale (PSIG) de moyens supplémentaires. Des moyens de protection pour faire face aux criminels utilisant des armes lourde (casque balistique avec visière pare-balle et d'un gilet pare-balles porte-plaques), des nouveaux véhicules avec des coffres adaptés pour contenir un pistolet mitrailleur G 36. Le tout pour un coût total de 17 millions d'euros.

Cette arme de la société allemande Heckler & Koch est utilisée par l'armée allemande depuis 1997. Le Bundeswehr en a acheté plus de 167 000. Ces fusils tirent 750 balles à la minute jusqu'à 500 mètres. Leur avantage pour la BAC c'est que leurs munitions peuvent perforer les gilets pare-balles des terroristes. Un avantage de taille pour leur nouvelle mission confiée par Bernard Cazeneuve, à savoir : figer et neutraliser les commandos terroristes. C'est exactement ce que le BAC a commencé à faire en attendant les forces d'intervention du Raid et de la BRI au moment de l'attaque du Bataclan. D'ailleurs côté police, le Raid et le GIPN se servent déjà de ce fusil d'assaut et côté gendarmerie, il en est de même pour le GIGN.

"Le fusil HK G36 n'a plus rien à faire au sein de l'armée allemande"

Cette déclaration resurgit alors que les policiers de la BAC vont recevoir ces armes, après formation, en mai prochain. La ministre de la Défense allemande Ursula von der Leyen s'était exprimée ainsi l'année dernière. En raison de plusieurs rapports d'expertises qu'on lui a remis sur l'efficacité du fusil. En fait, en cas de tirs de rafale, l'arme tire de travers. C'est-à-dire que pour un tir à 200 mètres, le tireur rate sa cible de 50 cm. Le problème vient d'une surchauffe et surtout que cette arme n'est plus adaptée aux pays de forte chaleur.

Le ministère de l'Intérieur ne souhaite pas communiquer sur le sujet. La police nationale reconnait elle que ces armes n'ont pas vocation à tirer en rafale. En revanche, d'après elle, les fusils restent précis quand on tire au coup par coup.