Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les numéros d'appel d'urgence injoignables pendant 1h30 dans l'Indre

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Une panne de grande ampleur a affecté les numéros d'appels d'urgence de la police, des pompiers et du Samu ce mardi après-midi. De 16h47 à 18h06, les secours étaient difficilement joignables.

Les pompiers n'étaient plus joignables ce mardi 11 juin
Les pompiers n'étaient plus joignables ce mardi 11 juin © Radio France - Gaëlle Fontenit

Châteauroux, France

Si vous avez essayé de joindre les secours entre 16h47 et 18h06, vous avez dû immédiatement vous apercevoir d'un sérieux dysfonctionnement. Pendant 1h30 ce mardi 11 juin, les numéros d'urgence 15, 17, 18 et 112 étaient hors-service. La préfecture de l'Indre a immédiatement réfléchi à la mise en place d'une solution alternative : "Voyant que la panne durait, nous avons réfléchi à monter une cellule opérationnelle de crise depuis une salle de la préfecture pour redistribuer ensuite les appels vers les centres de secours concernés" explique Bruno Mouget, le directeur de cabinet du Préfet.  

La situation était exceptionnelle : jamais les quatre numéros d'urgence n'avaient connu simultanément une telle panne. Si certains ne fonctionnaient que par intermittence, d'autres, comme le Samu, ont dû immédiatement réagir en basculant la ligne d'urgence vers un autre service qui s'est alors chargé de faire le standard.

Les pompiers, quant à eux, ont tout de même pu intervenir sur deux accidents de la circulation survenus pendant la panne téléphonique grâce à des signalements qui leur ont été adressés depuis les réseaux sociaux.

Pour l'heure, l'origine de la panne n'est pas définie. La préfecture travaille avec les opérateurs pour comprendre ce qui a pu se passer.