Faits divers – Justice

Les obsèques d'Huguette Dupeu auront lieu ce vendredi dans son village du Pithiverais

France Bleu Orléans jeudi 9 avril 2015 à 19:30

Huguette Dupeu est une des victimes décédées à la suite de l’attaque terroriste du musée du Bardo en Tunisie. Ses obsèques se tiendront ce vendredi matin dans son village d’Ascoux où elle avait longtemps assuré le rôle de cantinière à l’école primaire.

Huguette Dupeu, une retraitée de 74 ans fait partie des 22 personnes tuées lors de l'attaque terroriste au musée du Bardo de Tunis . C'était il y a un peu plus de trois semaines, le 18 mars. Grièvement blessée, elle est décédée sur place dix jours plus tard . Huguette Dupeu était en voyage dans le pays avec trois autres femmes du Loiret, dont sa propre fille. Ce vendredi, l'église d'Ascoux va accueillir le dernier hommage à Huguette . Dans le village, tout le monde ou presque l'appelait par son prénom. Elle a été pendant longtemps la cantinière de l'école primaire. Beaucoup d'anciens élèves seront d'ailleurs présents aux côtés de la famille. La septuagénaire s'était installée dans la commune il y a une cinquantaine d'années. Pour le maire d'Ascoux, Marc Gaudet "il y a une vraie émotion, tout le village reste sous le choc. On attend beaucoup de monde effectivement."

Des habitants choqués

Huguette Dupeu était en retraite depuis une quinzaine d'années. C'était son premier grand voyage depuis longtemps et même la première fois qu'elle quittait la France. Les circonstances de sa mort ont évidemment choqué tout le monde . Marc Gaudet y reviendra d'ailleurs dans son hommage : "je poserai des questions sur la barbarie de ce genre d'actes même si je ne vais pas en faire un discours politique, loin de là... Mais je veux exprimer notre incompréhension. Il est vrai qu'habituellement quand on voit ce genre d'événements dans la presse, on est touché mais là on est vraiment touché en plein cœur." Le préfet du Loiret assistera à la cérémonie. François Hollande s'était rendu en Tunisie pour rendre hommage aux victimes de l'attaque. Une stèle avec les noms des 22 personnes décédées avait été dévoilée à l'entrée du musée Bardo.