Faits divers – Justice

Les ossements retrouvés à La Londe-les-Maures sont bien ceux de la fillette emportée par les eaux

Par Anne Jocteur Monrozier et Sophie Glotin, France Bleu Provence lundi 2 mars 2015 à 18:52 Mis à jour le jeudi 5 mars 2015 à 14:55

A la recherche des personnes disparues dans la rivière Maravenne à La Londe, 28 novembre 2014.
A la recherche des personnes disparues dans la rivière Maravenne à La Londe, 28 novembre 2014. © MaxPPP

Le squelette humain retrouvés le week-end dernier à La-Londe-les-Maures est bien celui de la petite Marie, huit ans, disparue lors des violents orages de fin novembre dans le Var.

Les tests ADN ont confirmé qu'il s'agissait bien du corps de la petite fille de huit ans , recherchée depuis fin novembre après avoir été emportée par les flots avec sa mère dans leur voiture lors d'un épisode d'inondation particulièrement violent.

Le squelette, enseveli sous un tas de boue, a été découvert samedi dernier par un promeneur à La Londe-les-Maures sur les berges du Maravenne, tout près de l'endroit où le véhicule de la famille avait été retrouvé. Un squelette de petite taille, celui d'un enfant. Les gendarmes ont également rétrouvé des morceaux de tissu "jean". C'est ce que portait Marie le jour de sa disparition.

Le père de la petite fille a été prévenu dès samedi après-midi de cette découverte. Et la nouvelle a rapidement fait le tour de La Londe .

Il faut dire que de nombreux Londais s'étaient mobilisés pour retrouver le corps de la petite fille. Une battue avait notamment été organisée en décembre dernier avec près de 1500 bénévoles. Des centaines de personnes avaient également assisté aux obsèques de Nathalie, la maman de Marie. Elles revenaient toutes les deux de l'école ce 27 novembre 2014 quand leur voiture a été emportée par le Maravenne en furie. Après le violent épisode orageux, les corps de quatre victimes avaient été retrouvés et notamment celui de Nathalie. Mais pas celui de la petite Marie.

Partager sur :