Faits divers – Justice

Les panneaux électoraux de 28 communes du centre Bretagne recouverts d'affiches en breton et en français

Par Anne Treguer, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu mercredi 12 avril 2017 à 12:10

Les panneaux électoraux de Locmélar ont été recouverts d'affiches en breton et en français
Les panneaux électoraux de Locmélar ont été recouverts d'affiches en breton et en français - mairie de Locmélar

Dans un rayon de 100 kilomètres, 28 communes du Finistère, des Côtes d'Armor et du Morbihan ont été la cible du collectif Dispac'h, révolution en breton. Des affiches en breton et en français ont été collées sur les panneaux officiels.

De Plougourvest dans le nord du Finistère à Lanvénegen dans le Morbihan, 28 communes du centre Bretagne ont été visitées dans la nuit de mardi à mercredi. Les panneaux électoraux officiels ont été recouverts d'affiches bilingues.

" J'ai été surpris en arrivant à la mairie ce matin. J'avais l'impression que tous les candidats avaient la même affiche, ce qui n'est évidement pas le cas et quand je me suis approché, j'ai vu qu'il y avait un affichage sauvage sur l'ensemble des panneaux. Il y avait des affiches en français et en breton . On pouvait lire : vive l'indépendance, nique la France, ici c'est pas la France", témoigne Pierre-Yves Moal, le maire de Locmélar, une des communes bretonnes visées.

Dans plusieurs communes les affiches ont été collées en fin de nuit car de nombreux agents ont réussi à les décoller sans difficulté. " La colle était fraîche et on a décollé les affiches rapidement " explique Pierre-Yves Moal. Les affiches ont ainsi pu être récupérées.

Affichage sauvage dans 28 communes du centre Bretagne  - Aucun(e)
Affichage sauvage dans 28 communes du centre Bretagne - mairie Locmélar

Ce n'est pas la première action du collectif Dispac'h, révolution en breton. Il y a quelques semaines le même groupuscule avait tagué des commerces, des bâtiments publics à Pontivy ou encore au Faouët.