Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Nordahl Lelandais

Les parents de Maëlys sont "pris en otage" par Nordahl Lelandais, selon leur avocat

Principal suspect dans l’affaire Maëlys, Nordahl Lelandais a été également mis en examen cette semaine pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer. Maître Fabien Rajon, avocat des parents de la fillette de 9 ans, disparue depuis fin août, s’exprimait vendredi matin sur France Bleu Isère.

Maître Fabien Rajon, avec les parents de la petite Maëlys
Maître Fabien Rajon, avec les parents de la petite Maëlys © Maxppp -

Principal suspect dans l’affaire de la disparition de la petite Maëlys, Nordahl Lelandais l’est désormais dans celle d’Arthur Noyer, caporal de 23 ans disparu depuis avril dernier et dont le crâne a été retrouvé. Selon Maître Fabien Rajon, "au-delà du quotidien insupportable de mes clients, aujourd‘hui c’est une double peine pour eux". Il réitère également ces propos, publiés aujourd’hui dans une tribune accordée au journal Le Parisien-Aujourd’hui en France : "à l’enlèvement, vient s’ajouter cette prise d’otage qui consiste à ne pas révéler ce qui est advenu de leur fille". Il appelle cependant "à la prudence, il n’y a pas encore de condamnation".

"Cet individu refuse de révéler à mes clients ce qui est advenu de leur fille" - Maître Fabien Rajon, avocat des parents de Maëlys

Fabien Rajon

L'affaire Noyer, une nouvelle épreuve pour les parents de Maëlys

Toute la difficulté de l’affaire, selon Maître Rajon, et "le caractère insoutenable de ce dossier est que l’on n’a pas retrouvé la petite Maëlys ou hélas son corps, mais on a en revanche un individu placé en détention provisoire qui refuse de révéler à mes clients ce qui est advenu de leur fille". Ces dernières heures ont été particulièrement douloureuses pour les clients de maître Rajon, notamment la mise en examen de Nordahl Lelandais pour assassinat du caporal Arthur Noyer. Reconnaissant que ses clients, après cette nouvelle mise en examen, "réagissent avec beaucoup d’angoisse", il avoue que "d’une certaine façon, cela renforce leur conviction sur le comportement intriguant de cet individu durant le mariage et après la disparition de Maëlys".

Selon l’avocat, l’affaire Arthur Noyer "renforce la conviction que cet individu détient les clés de l’affaire". Enfin, concernant les macabres recherches sur internet de Nordahl Lelandais, l’avocat donne des précisions, "elles portaient sur la décomposition d'un corps humain" et reconnaît "cela nous laisse pessimiste quant à l’issue de cette affaire".

Où est l'enfant ?

L'avocat des parents de la petite Maëlys, disparue fin août en Isère, a accusé ce vendredi le principal suspect, Nordahl Lelandais, de "prise d'otage" en refusant "de dire ce qu'il est advenu de l'enfant". "C'est une prise d'otage qui est insupportable", a affirmé sur franceinfo Me Fabien Rajon. 

"Cette attente est intenable", a-t-il expliqué, alors que le corps de Maëlys n'a toujours pas été retrouvé, près de quatre mois après les faits. "Elle l'est depuis le début de cette affaire, mais au fur et à mesure que les éléments accablants à l'encontre de Nordahl Lelandais s'accumulent, nous nous tournons vers cet individu." 

Une affaire "inédite" dans l'histoire criminelle de France

Après la petite Maëlys, Nordahl Lelandais est désormais soupçonné de l'assassinat du caporal Arthur Noyer en Savoie en avril dernier. Pour Me Fabien Rajon, "cette affaire est à la fois dramatique mais également inédite dans notre histoire criminelle contemporaine : une disparition d'enfant en premier lieu, un individu placé en garde à vue et mis en examen, puis impliqué dans une seconde affaire, l'affaire Noyer, et cet individu refuse de nous dire ce qu'il est advenu de l'enfant. C'est une situation intenable pour les parents qui sont aujourd'hui épuisés.

"La mise en examen pour assassinat de Nordahl Lelandais dans le cadre de l'affaire Noyer n'a fait que renforcer la conviction des parents de Maëlys que cet individu est au centre de la disparition de leur enfant", a ajouté Me Fabien Rajon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess