Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : L'affaire Loan

Les parents du petit Loan réunis pour une reconstitution

-
Par , France Bleu Creuse

Dix mois après la découverte du corps du nourrisson. Le père et la mère ont été reconduits mardi dans la maison familiale de Lavaveix-les-Mines pour une reconstitution judiciaire. Le père a expliqué comment il a frappé l'enfant ce jour d'août 2014.

La maison des parents de Loan, à Lavaveix les Mines
La maison des parents de Loan, à Lavaveix les Mines © Radio France - Valérie Mosnier

Ce mardi, Lavaveix-les-Mines a replongé dans une affaire qui a bouleversé toute la Creuse, cette du petit Loan. Ce bébé de 4 mois avait été retrouvé enterré fin août 2014 près d'un étang de Saint Sulpice les Champs . Après trois jours de recherche et une fausse déclaration d'enlèvement, le père avait finalement avoué avoir donné les coups mortels.

La reconstitution des faits a duré pas moins de six heures, une durée pas inhabituelle. Une reconstitution c'est souvent très long et très méticuleux, explique le procureur de la République de Guéret, Sébastien Farges. Il s'agit de laisser à chacun le temps de s'exprimer, et également de vérifier si les faits et les gestes concordent avec les versions orales.

Hier, l'objectif était d'établir les responsabilités de Christelle Mourlon et de Cédric Danjeux. Tous deux se sont montrés coopératifs.* Le père a confirmé avoir porté des claques à son enfant* . Avec sa compagne, ils ont alors constaté la détresse respiratoire de leur enfant mais n'ont pas appelé les secours. Pourquoi ? On ne connaît pas la réponse, c'est le secret de l'instruction.

D'autres investigations avant le procès en 2016

D'autres investigations suivront, mais a priori il n'y aura pas de reconstitution à l'étang de Saint Sulpice les Champs, là où avait été enterré le corps du nourrisson. Car sur ces faits les versions convergent. Mardi *au terme des six heures de reconstitution, Cédric Danjeux est reparti en détention * provisoire à Poitiers à bord d'un camion de la gendarmerie. Il reste mis en examen pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Christelle Mourlon est quant à elle libre sous contrôle judiciaire, elle est mise en examen notamment pour non assistance à personne en danger. Un procès aux Assises de la Creuse devrait avoir lieu d'ici fin 2016 , selon le Procureur de la République de Guéret.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu