Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les policiers de Clermont sont toujours en colère

jeudi 4 janvier 2018 à 13:10 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Les policiers clermontois sont sortis du commissariat ce jeudi midi pour protester contre les violences exercées contre leurs collègues à Champigny sur Marne. Ils étaient une soixantaine. Des policiers qui demandent du concret pour lutter contre ce phénomène.

Les policiers rassemblés sur les marches du commissariat de Clermont
Les policiers rassemblés sur les marches du commissariat de Clermont © Radio France - Emmanuel Moreau

Clermont-Ferrand, France

En tenue ou en civil, en service ou en congé, ils se sont installés symboliquement sur les marches du commissariat de Clermont pendant quelques minutes. Pas de banderole ou de drapeau, les syndicats policiers n'ont pas pris part officiellement à ce mouvement spontané. 

Le rassemblement a été organisé indépendamment de toute structure syndicale ou hiérarchique. Il faut dire que les portables ont chauffé depuis le début de la semaine et les agressions de Champigny sur Marne, comme lors du mouvement des policiers en colère l'année dernière. Le rendez-vous pour ce jeudi midi a été relayé par SMS et environ soixante policiers ont répondu à l'appel.

Une course poursuite à 100 km/h

Ils demandent des gestes forts de la part du gouvernement et pas simplement des discours de soutien.  Ils veulent du concret pour pouvoir lutter contre ces individus qui n'ont plus peur de la police.

Un phénomène qui existe aussi en Auvergne. Un policier cite une intervention à laquelle il a participé le 1er janvier, une course poursuite dans les rues de Clermont. Un automobiliste a tenté d'échapper aux policiers, il a roulé à 100 km/h, grillé des feux et fait un écart pour heurter la voiture de police. Heureusement tout s'est bien terminé cette fois, ce ne sera peut être pas toujours le cas.