Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les policiers débarquent avec boucliers et fusils d'assaut en pleine séance au Cinéville de Quimper

jeudi 24 août 2017 à 10:50 Par Romain Prault et Annaïg Haute, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

EXCLU FRANCE BLEU - Mercredi à 23h, les employés du Cinéville ont signalé deux individus au comportement suspect pendant la séance du film "Hitman & Bodyguard", les policiers sont intervenus en plein milieu de la projection.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Quimper, France

Il est 23h hier soir au Cinéville de Quimper, 35 personnes sont en train de regarder le film "Hitman and Bodyguard". Deux des spectateurs sortent soudain de la salle pour aller faire leur prière dans le couloir. Les employés du multiplexe vont à leur rencontre et tentent de dialoguer, mais les deux hommes âgés de 27 ans ne décrochent pas un mot. Ils retournent simplement dans la salle où ils changent de places à plusieurs reprises. Face à ce comportement suspect, le Cinéville décide d'appeler la police.

Après vérifications, les deux hommes sont repartis libres

Dans le contexte actuel, le commissariat prend l'affaire très au sérieux et envoie la brigade anti-criminalité avec tous ses moyens de protection. Les fonctionnaires débarquent dans la salle avec fusils d'assaut et boucliers pour interpeller les deux suspects. Ces derniers ne possédaient ni arme ni bombe. Après un contrôle d'identité, ils sont repartis libres. Ils étaient inconnus des services de police.

Le Cinéville a mis en place des mesures de sécurité renforcées dans le cadre du plan Vigipirate.