Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les policiers municipaux de Strasbourg désormais équipés de caméras piétons

La police municipale de Strasbourg est équipée depuis ce lundi de caméra-piétons : 26 agents sont déjà pourvus de ces outils dans une première phase de test. Début juin, tous les policiers municipaux de la ville auront leur caméra. Des équipements censés faire baisser la tension.

La caméra piéton équipe désormais les policiers municipaux de Strasbourg
La caméra piéton équipe désormais les policiers municipaux de Strasbourg © Radio France - Antoine Balandra

Les policiers municipaux de Strasbourg sont désormais équipés de caméras piétons. 26 agents testent ces matériels depuis lundi. Et à partir du 21 juin, ce sont les 140 agents qui en seront pourvus.

Au total, 242 villes de France ont testé ce dispositif entre 2007 et 2018 avec des résultats probants estime la mairie de Strasbourg qui a acté l'utilisation de ces caméras dès le mois d'août dernier.

Avec pour ambition la baisse des tensions lors des interventions alors que les outrages et les rebellions ont tendance à augmenter.

Concrètement, les caméras sont noires, grand angle, et sont fixées directement sur le buste des policiers, sur leur uniforme. Ces caméras Axon ont toutes douze heures d'autonomie. Largement assez pour des agents qui sont mobilisés pendant environ neuf heures. 

Police municipale - illustration
Police municipale - illustration © Radio France - Antoine Balandra

Mais tout n'est pas enregistré explique Joseph Muller, chef de la police municipale : "La caméra allumée filme, mais n'est pas utilisée. Le déclenchement se fait de façon manuelle par l'agent qui doit prévenir la personne en face qu'elle est filmée. Ensuite il y a une lumière qui s'allume et un bip qui annonce que c'est filmé" explique-t-il. 

Les 140 policiers municipaux de Strasbourg ont tous plaidé pour l'utilisation de cet outil assure Christian Millot, responsable du poste de commandement à la police municipale et référent technique sur les caméras-piétons. "C'est vraiment un outil de prévention et aujourd'hui on sait qu'on est énormément filmés, donc nous avons un moyen légal qui nous permet aussi de filmer dans les situations qui éventuellement peuvent dégénérer et cela nous permet de nous préserver également" dit-il.

Mais face à l'augmentation des outrages, des rébellions lors des contrôles, ces caméras permettraient surtout de faire baisser les tensions. C'est ce que conclut un rapport du ministère de l'intérieur explique Nadia Zourgui, adjointe au maire en charge de la police municipale. "Cela a montré un vrai rôle d'apaisement dans les relations avec la police municipale, les habitants, avec des baisses des rebellions, et des altercations entre police et contrevenants" explique l'élue. 

Les vidéos prises par les policiers seront gardées six mois sur un serveur externe avant d'être automatiquement effacées. Sauf en cas de procédure judiciaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess