Faits divers – Justice

Les policiers privadois vont changer d'adresse

Par Charlotte Jousserand, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 21 octobre 2016 à 17:16

Le nouveau commissariat de Privas va s'installer dans les anciens locaux de la Mutualité Sociale Agricole
Le nouveau commissariat de Privas va s'installer dans les anciens locaux de la Mutualité Sociale Agricole © Radio France - Charlotte Jousserand

Les policiers de Privas vont déménager dans un nouveau commissariat. La décision a été annoncée ce vendredi par le préfet de l'Ardèche. Cela faisait 15 ans, depuis 2001, que les policiers attendaient cela.

Un nouveau commissariat pour Privas, c'est officiel et c'est sûr. Le projet a été validé. Le nouveau commissariat sera aménagé dans les anciens bâtiments de la Mutualité Sociale Agricole, au 7,avenue du Vanel. Depuis 1975, le commissariat de Privas est installé dans une maison d'habitation de deux étages, avenue de Saint-Exupéry.

Des locaux de travail indignes

La maison a été aménagée bien sûr mais elle n'est pas pratique du tout pour accueillir correctement les 64 policiers ainsi que les prévenus et le public. Selon Rachid Debousse, délégué départemental du syndicat SGP Unité FO police, "ce sont des locaux indignes, [..] par exemple, la salle de repos ne peut accueillir que quatre personnes et il y a aussi la chaudière au gaz dans cette salle". Autre exemple, certains officiers de police judiciaire sont regroupés par trois dans un seul bureau par manque de place, ce qui veut dire que simultanément trois personnes peuvent déposer plainte dans la même pièce ce qui pose de vrais problèmes pour la confidentialité.

Un nouveau commissariat trois fois plus grand

Le nouveau commissariat sera plus grand. La surface sera multipliée par trois, on passe d'une surface de 237 m2 actuellement à 635 m2. "Tout sera refait à neuf", selon le préfet de l'Ardèche Alain Triolle. Il y aura notamment une partie administrative pour les bureaux, des cellules de garde à vue, des vestiaires, et un parking pour les voitures de service et pour les voitures des fonctionnaires.

Le programme de travaux devra être défini avant le mois de février 2017. Une enveloppe de 2,5 millions d'euros a été débloquée pour réaliser les travaux. Le préfet de l'Ardèche espère qu'ils commenceront en 2018. Ils devraient durer un an.

Partager sur :