Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les policiers se rassemblent devant le Palais des Papes

lundi 24 octobre 2016 à 15:49 Par Philippe Chauché, Philippe Paupert et Anne Domece, France Bleu Vaucluse

Comme à Marseille, Nîmes ou Nice, les policiers avignonnais se mobilisent pour leurs conditions de travail. Ils étaient 80 vendredi soir devant le Palais des Papes. Lundi une délégation a rencontré le Préfet de Vaucluse.

Rassemblement de policiers devant le Palais des Papes à Avignon
Rassemblement de policiers devant le Palais des Papes à Avignon © Maxppp -

Avignon, France

Le ministre de l'intérieur a rencontré des policiers dimanche à Créteil, d'autres rencontres sont prévues et les syndicats seront reçus mercredi par le président de la République.

Les policiers restent très mobilisés partout en France. Ils se sont rassemblés vendredi soir devant le Palais des Papes à Avignon.

"Ce qui se passe aujourd'hui est la résultante d'une attende qui dure depuis trop longtemps, explique Alain Tissot du SGP Unité Police de Vaucluse.

"Nous demandons notamment qu'il y ait trois fonctionnaires dans les patrouilles de Police Secours. Aujourd'hui, ils sont deux par véhicule et c'est insuffisant."

Alaint Tissot, SGP Unité Police de Vaucluse

"Il faut que les policiers aient une vie sociale plus développée, que ceux qui travaillent en roulement puissent bénéficier d'un week-end sur deux et d'un mercredi sur deux, c'est une revendication de notre syndicat", poursuit Alain Tissot.

Alain Tissot, SGP Unité Police de Vaucluse

Les syndicats appellent également à des rassemblements tous les mardis devant les Palais de Justice dont celui d'Avignon.

" la cause principale du malaise des policiers aujourd'hui, c'est l'impunité ressentie pour les auteurs, d'insultes, de menaces, d'outrages aux policiers " David Fiorentini du syndicat Alliance

David Fiorentini du syndicat Alliance des policiers de Vaucluse