Faits divers – Justice

Les policiers vendéens attendent le ministre de l'Intérieur de pied ferme

Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan vendredi 16 septembre 2016 à 4:10

Le standard du commissariat de la Roche sur Yon
Le standard du commissariat de la Roche sur Yon © Radio France - Emmanuel Sérazin

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve se déplace en Vendée ce vendredi. Lors de son passage aux Sables d'Olonne, une délégation du syndicat Alliance viendra lui expliquer à quel point les policiers vendéens sont au bout du rouleau.

La visite du ministre de l'Intérieur devait avoir lieu au début du mois, mais elle a été reportée à ce vendredi 16 septembre, pour des raisons d'agenda surchargé. Bernard Cazeneuve commencera par inaugurer la nouvelle sous-préfecture des Sables d'Olonne. vers 10h. A midi, le ministre est attendu à Fontenay-le-Comte pour visiter la Maison de l'Etat, où sont regroupés les services de la sous-préfecture et ceux de la Direction des Territoires et de la Mer. En début d'après-midi, Bernard Cazeneuve prendra la route pour rejoindre Chantonnay, où il rencontrera les gendarmes du peloton Sabre. Ces militaires sont spécialisés dans les interventions anti-terroristes, et ils feront d'ailleurs une démonstration de libération d'otages à leur ministre de tutelle.

Un manque criant d'effectifs

A aucun moment, le ministre de l'Intérieur n'a prévu de rendre visite aux policiers de Vendée. Alors ils iront à sa rencontre, lors de l'inauguration de la sous-préfecture des Sables d'Olonne. Le syndicat Alliance va dénoncer le manque d'effectifs dans le département : il réclame 20 gardiens de la paix supplémentaires à la Roche sur Yon, et une dizaine aux Sables. Car faute d'effectifs suffisants, les policiers vendéens sont épuisés...

Partager sur :