Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les pompiers de Noeux-Les-Mines victimes d'un guet-apens

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Les pompiers de Noeux-les-Mines ont été victimes d'un véritable guet-apens dans la nuit de dimanche à lundi. Appelés vers 2h dans le village de Noyelles-lès-Vermelles, entre Lens et Béthune dans le Pas-de-Calais, ils ont été accueillis par des jets de projectiles. Quatre personnes ont été arrêtées.

Les pompiers ont dû prendre la fuite en abandonnant du matériel
Les pompiers ont dû prendre la fuite en abandonnant du matériel © Radio France - Victor Vasseur

Noyelles-lès-Vermelles, France

Pour être certains que les pompiers de Noeux-Les-Mines se déplacent, les auteurs ont travaillé leur mensonge, évoquant au téléphone, un enfant en détresse respiratoire

Dès leur arrivée dans le logement à Noyelles-lès-Vermelles , les soldats du feu sont la cible de violences et jets de projectiles en tous genre : des cendriers, des ciseaux, des couteaux... Les pompiers n'ont d'autre choix que de déclencher un appel de détresse et de prendre la fuite, si rapidement qu'ils doivent abandonner sur place un sac d'équipier qui contient du matériel de secours. 

Deux mineurs parmi les interpellés

Dans un second temps, ce sont les policiers du district de Béthune qui interviennent. Les forces de l'ordres parviennent à rentrer dans le logement et interpellent quatre personnes alcoolisées, deux majeurs et deux mineurs qui ont été placés en garde à vue.  

Comme ils le font régulièrement dans ce genre de situation, les pompiers, qui ont pu récupérer leur matériel, ont déposé plainte.

  - Radio France
© Radio France - Eric Turpin