Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les pompiers de Pézilla-la-Rivière rendent hommage à leurs collègues

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu
Pézilla-la-Rivière, France

Les pompiers victimes d'un accident de voiture alors qu'ils allaient sur un incendie à Torreilles étaient tous originaires de Pézilla-la-Rivière. L'un d'entre eux est mort, les trois autres sont gravement blessés. A l'occasion du défilé du 14 juillet, c'est tout un village qui leur a rendu hommage

Les pompiers de Pézilla-la-Rivière devant le monument aux morts
Les pompiers de Pézilla-la-Rivière devant le monument aux morts © Radio France - Anne Pinczon du Sel

Habituellement le 14 juillet à Pézilla-la-Rivière, il y a des dizaines d'orchestres qui jouent dans les rues, et tout le village fait la fête. Mais cette année, il n'y a que les cloches de l'église et la sirène des pompiers qui retentissent.

Les festivités se sont arrêtées brusquement, quand la nouvelle de l'accident d'un camion de pompiers a commencé à circuler dans le village. Les quatre hommes à bord étaient tous pompiers à Pézilla-la-Rivière.

Bruno, 34 ans, est mort. Son frère Arnaud, ainsi que Matthieu, et Guilhem sont eux gravement blessés. Le 13 juillet, ils étaient tous les quatre sur le stand des pompiers prévu pour la fête du village, avec leurs collègues et leurs amis. Ils sont partis rapidement, dès qu'ils ont été appelés en renfort sur l'incendie de Torreilles.

"Ce sont des enfants du village"

Le maire du village, Jean-Paul Billès est sous le choc. Ces jeunes, il les connaissait bien.

_"_Ce sont des enfants du village, ils ont tous des parents au conseil municipal, on les a vu grandir,  ce sont des jeunes qui ont le sens du service public, on les admire."

Personne n'a envie de faire la fête pour ce 14 juillet. Les drapeaux sont en berne et les pompiers ont demandé à maintenir le défilé entre la mairie et le monument aux morts. Les larmes aux yeux, ils ont déposé une gerbe en hommage à leurs collègues, accompagnés par 350 habitants qui ont marché en silence.

Une journée d'autant plus douloureuse que tout s'était passé comme prévu. Bruno aurait dû recevoir lors de cette cérémonie une médaille du courage pour avoir sauvé une personne de la noyade. Guilhem, lui, devait être récompensé pour ses exploits sportifs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess