Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les pompiers de Toulouse vont bientôt expérimenter les caméras piétons

-
Par , France Bleu Occitanie

Les pompiers de Haute-Garonne participeront à l'expérimentation lancée en septembre sur l'utilisation de caméras piétons. Cet outil déjà testé par des policiers pourrait permettre de lutter contre l'augmentation des agressions.

Les caméras piétons bientôt testées par les pompiers ont déjà été expérimentées par la police
Les caméras piétons bientôt testées par les pompiers ont déjà été expérimentées par la police © Radio France - Mehdi Gherdane

Toulouse, France

Dès la rentrée de septembre les pompiers de Toulouse pourront utiliser des caméras piétons pour lutter contre l'augmentation des agressions. Un décret a été publié au Journal Officiel le 17 juillet dernier. C'est dans le cadre d'une expérimentation prévue jusqu'en 2022 qui se fait à Paris, Marseille et 10 départements dont la Haute-Garonne.

Cinq caméras seront mises à disposition dans chacun des deux centres de secours de Toulouse (Toulouse-Lougnon et Toulouse-Vion). François Chauvet est le directeur du SDIS de Haute-Garonne : "Lorsqu'on enclenche la caméra piéton, on l'annonce. Les retours font état d'un apaisement de la situation et ça permettra aussi de montrer à l'agresseur qu'il n'y a pas d'impunité."

Les pompiers de Haute-Garonne assurent qu'il ne s'agit que d'un dispositif de prévention et de dissuasion. D'après le SDIS 31, l'année dernière les pompiers ont été victimes d'une quarantaine d'agressions contre une vingtaine en 2017. Début 2018, la fédération nationale des sapeurs-pompiers avait lancé une campagne de sensibilisation à ce sujet avec le hashtag #touchepasamonpompier.

Choix de la station

France Bleu