Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les pompiers des Bouches-du-Rhône appellent les randonneurs à la prudence

-
Par , France Bleu Provence

À plusieurs reprises ces derniers jours, les pompiers des Bouches-du-Rhône ont secouru des randonneurs en difficulté dans les massifs. Avec le retour des beaux jours, les promeneurs imprudents sont de retour.

Les pompiers mobilisent souvent un hélicoptère pour secourir les randonneurs imprudents
Les pompiers mobilisent souvent un hélicoptère pour secourir les randonneurs imprudents - Pompiers des Bouches du Rhône

Bouches-du-Rhône, France

À Vauvenargues, au pied de la montagne Sainte-Victoire près d'Aix-en-Provence, les habitants les appellent les "couillons du dimanche". Quand les températures remontent, ils voient revenir ces promeneurs imprudents qui partent en milieu d'après midi dans une tenue inadaptée et parfois sans une goutte d'eau. "Elles arrivent en mini jupe et en talons et elles montent, raconte Muriel. Elles ont décidé d'aller se promener sans se rendre compte de ce que c'est. Mais après, on entend la sirène sonner : il faut les récupérer".

La montagne à 20 minutes du centre d'Aix

C'est le travail des pompiers, et notamment du GRIMP, le groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux. Dans les Bouches-du-Rhône, il intervient en moyenne 160 fois par an, essentiellement au mois de mai et de juin, quand les beaux jours reviennent. "À Aix, le massif de la Sainte-Victoire est tout proche, à 20 minutes du centre-ville, explique le capitaine Peirone à la tête du Grimp. Les gens pensent que c'est facile alors qu'on se retrouve dans des conditions de montagne avec beaucoup de falaises". Voila pourquoi certains partent sur un coup de tête en fin d'après midi et se font parfois surprendre par la nuit. Mal équipés, d'autres peuvent se blesser. Il faut alors envoyer les secours et même l'hélicoptère de la Sécurité civile.

De l'eau et des bonnes chaussures

L'état-major des pompiers des Bouches du Rhône a donc lancé un nouvel appel à la prudence aux randonneurs. "Mettez de bonnes chaussures" dit un message posté sur le réseau Twitter. Il faut aussi penser à une tenue adaptée à la montagne en cas de fraîcheur au sommet du massif. 

À l'inverse, partir sans aucune bouteille d'eau est dangereux. "J'en ai récupéré pas mal complètement assoiffés sur le bord de la route, confie Robert, un habitant de Vauvenargues. Les gens ne savent pas qu'il n'y a pas d'eau potable là-haut. Et ils partent sans rien.