Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les pompiers du Finistère font le bilan des plages surveillées : aucune noyade

vendredi 1 septembre 2017 à 18:37 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel

Beaucoup d'interventions, mais surtout de la bobologie. Aucune noyade, des volontaires qui répondent toujours présent : les pompiers du Finistère n'ont pas eu de grosse surprise cet été, sauf quand... la brume de mer s'invite à la plage !

Le poste de sauvetage de Concarneau Les Sables Blancs, avec les responsables et les élus
Le poste de sauvetage de Concarneau Les Sables Blancs, avec les responsables et les élus © Radio France - Benjamin Bourgine

Finistère, France

Pour eux, la saison est finie. Ils raccrochent leur paddle et rangent leurs palmes. Les sapeurs pompiers, sur les plages, ne font pas que bronzer ! Du 1er juillet au 1er septembre, chaque année, de nombreux volontaires, souvent jeunes, passent les 2 mois d'été à surveiller les baigneurs et les vacanciers. Drapeau vert, jaune ou rouge, ils doivent aussi informer et conseiller les usagers de la plage.

2762 interventions, mais rien de (très) grave

Pour cette mission, les sapeurs pompiers du Finistère recrutent généralement des saisonniers volontaires. Ils dressaient justement ce vendredi le bilan de leur action sur les plages du département. 32 plages, sur 19 communes. Ils ont effectués 2762 interventions : de la plus simple bobologie au sauvetage d'un nageur en difficulté.

Des baïnes en Pays Bigouden

Bilan.. et c'est le plus important, aucune noyade n'est à déplorer dans les zones surveillées. " On est satisfait, et les communes nous font toutes de bons retours sur l'action des sapeurs pompiers sur les plages. C'est une mission que l'on doit mener à bien " explique le lieutenant Eric Le Brun, en rappelant qu'il y a tout de même des responsabilités importantes sur les épaules de ces jeunes sauveteurs. " Cette année, on a eu des phénomènes un peu nouveaux, comme des baïnes en pays Bigouden. Ce sont des pièges du courant, il faut être vigilant, certains nageurs ne pouvaient pas revenir au bord ".

Deux des 4 sauveteurs concarnois - Radio France
Deux des 4 sauveteurs concarnois © Radio France - Benjamin Bourgine

En été, la brume aussi !

Parmi les jeunes sauveteurs volontaires, Benoit Le Guillou a 23 ans. Il termine sa 5e saison à Concarneau. Cet étudiant était le chef de poste à la plage des Sables Blancs, et cette année... une première... il a dû sortir des baigneurs de l'eau et dresser le drapeau rouge en raison de la brume de mer. " Elle nous a pris de court, elle est venu du large, on avait une visibilité de 50m environ, c'était trop peu pour bien voir les baigneurs. Heureusement, c'est rare. "

Quand la brume de mer oblige les sauveteurs à sortir les nageurs de l'eau, explications de Benoit le Guillou

Autre point noir : des incursions fréquentes d'engins nautiques divers et variés dans la zone de baignade de la plage de Kerfany, dans l'embouchure de l'Aven et du Belon. A cet endroit, il y a visiblement un problème de signalétique ou de définition de la zone de baignade. Les pompiers promettent de travailler sur ce sujet avec la mairie pour la saison 2018

Les Sables Blancs à Concarneau, l'une des 32 plages surveillées par les pompiers du Finistère - Radio France
Les Sables Blancs à Concarneau, l'une des 32 plages surveillées par les pompiers du Finistère © Radio France - Benjamin Bourgine