Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les pompiers du SDIS 13, cible de jets de pierres la nuit de la Saint-Sylvestre à Miramas

-
Par , France Bleu Provence
Miramas, France

Pendant la nuit de la Saint-Sylvestre, les pompiers du SDIS 13 ont été pris à partie alors qu'ils venaient éteindre des incendies volontaires à Miramas. Un camion a été la cible de jets de pierres, il n'y a pas eu de blessés. Le SDIS 13 a porté plainte pour ne pas banaliser ces actes.

Les pompiers du SDIS 13 avaient lancé justement une campagne de sensibilisation en décembre dernier
Les pompiers du SDIS 13 avaient lancé justement une campagne de sensibilisation en décembre dernier - Pompiers 13

Cette nuit de la Saint-Sylvestre, les pompiers du SDIS 13 sont appelés pour diverses interventions : 475 au total ! Ce 31 décembre, les pompiers sont aussi appelés sur 19 incendies volontaires exclusivement à Miramas dans le quartier de la Maille.

Pendant l'une de ses interventions, peu après minuit, l'un de leur camion a été la cible de jets de pierres. L'une des vitres arrière est cassée. Heureusement, il n'y a pas eu de blessés. Le SDIS 13 a tout de même porté plainte, comme désormais pour tout acte d'agression subie lors d'intervention, pour ne pas banaliser ces actes. 

Le SDIS ne veut pas banaliser ces actes de violence

Le Colonel Grégory Allionne, directeur départemental des pompiers des Bouches-du-Rhône : "Vous avez un service publique qui est là pour protéger les gens, c'est ceux qui se font agressés. Il y en a assez. Il faut en appeler aux médias et à la population. Un jour nos sapeurs pompiers ne pourront plus pénétrer dans certains quartiers parce que dans certains quartiers, on se fait agresser régulièrement."

Le Colonel Grégory Allionne, directeur départementale des pompiers des Bouches du Rhône

Des violences "gratuites et intolérables" affirme la présidente du Conseil Départemental des Bouches du Rhône. Martine Vassal réclame le rétablissement des peines planchers pour les auteurs de ces violences.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess