Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les pourvois en cassation du braqueur Redoine Faïd rejetés après sa condamnation pour le braquage d'un fourgon

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

La Cour de cassation rejette les pourvois de Redoine Faïd. Le braqueur multi-récidiviste constestait sa condamnation en appel à 28 ans de réclusion criminelle, pour l'attaque d'un fourgon blindé près d'Arras en 2011.

Redoine Faïd n'avait pas assisté à son procès en appel, il était en grève de la faim
Redoine Faïd n'avait pas assisté à son procès en appel, il était en grève de la faim © Maxppp - Olivier Arandel

La condamnation de Redoine Faïd à 28 ans de réclusion criminelle ne sera pas allégée. La Cour de cassation rejette les pourvois du braqueur multi-récidiviste contre sa condamnation en appel pour le braquage d'un fourgon blindé en 2011 dans le Pas-de-Calais.

Prononcée en mars 2020, elle est beaucoup plus lourde que celle rendue en première instance : 18 ans de prison pour avoir attaqué en mars 2011 ce fourgon de la société Loomis, sur une route nationale près d'Arras. Plus de 2 millions d'euros avaient été dérobés.

Redoine Faïd n'avait pas assisté à son procès en appel. Il était alors en grève de la faim pour protester contre ses conditions de détention à la prison de Vendin-le-Vieil et sa demande de renvoi avait été rejetée. Ses avocats, eux aussi, étaient absents à l'audience. Pour la Cour de cassation, cette attitude doit être analysée comme "un refus de comparaître". 

Cette peine prononcée en appel est confondue avec sa condamnation pour son rôle dans un braquage raté en 2010 qui avait coûté la vie à une policière municipale.

En 2017, Redoine Faïd a aussi été condamné à 10 ans de prison pour son évasion de la prison de Sequedin, en avril 2013. Il avait alors pris quatre surveillants en otage et fait exploser plusieurs portes. 

Il doit encore être jugé pour celle de la prison de Réau, en Seine-et-Marne : une évasion spectaculaire, en hélicoptère, suivie de trois mois de cavale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess