Faits divers – Justice

Les premiers détenus attendus à la nouvelle prison de Saran

Par Géraldine Marcon et François Guéroult, France Bleu Orléans jeudi 17 juillet 2014 à 7:00

Les premiers détenus sont arrivés à Saran ce jeudi 17 juillet.
Les premiers détenus sont arrivés à Saran ce jeudi 17 juillet. © Ministère de la justice-DISP Centre Est-Dijon

La toute nouvelle prison de Saran accueille ses premiers détenus ce jeudi. Un premier transfert limité puisqu’il ne concerne que 30 personnes venues de la région. Le projet de construction d’une nouvelle maison d’arrêt près d’Orléans a été lancé il y a 10 ans.

Le centre pénitentiaire de Saran dans le Loiret devrait accueillir ses premiers détenus en ce mois de juillet. Un transfert limité puisqu’il ne devrait concerner pour l’instant qu’une trentaine de personnes , venues des prisons de Tours, Orléans et Blois. D’autres détenus, une soixantaine, venus de la prison de la Santé, qui doit être rénovée, seront acheminés d'ici la fin du mois de juillet. En octobre, ce sont les détenus des maisons d’arrêt d’Orléans et de Chartres qui compléteront l’effectif, les deux établissements doivent fermer définitivement.

Un projet lancé il y a 10 ans

Les détenus vont ainsi investir l’établissement qui compte 768 places . Ils seront encadrés par 360 agents employés, pour l’instant ils sont une centaine sont sur place. Le bâtiment, construit sur le site des Montaubans, aura mis 30 mois pour sortir de terre mais le projet est bien plus ancien. Au départ, il y a tout juste dix ans , la nouvelle prison devait être construite à Ingré, avant qu’on ne découvre sur place une canalisation de gaz. Annoncé ensuite à Cercottes, le projet verra finalement le jour à Saran.

Prison Saran : l'historique

Une capacité de 768 places

Cette nouvelle prison s’étend sur 18.000 hectares, avec des équipements dernier cri en matière de sécurité, 450 caméras ont été installées. Au total, le bâtiment aura coûté un peu moins de 100 millions d’euros pour la plus grande prison de la région Centre.

Le nouveau centre pénitentiaire de Saran abrite :

Deux maisons d’arrêt hommes de 210 places chacune Une maison d’arrêt femmes de 30 placesUn centre de détention de 210 placesUn quartier de semi-liberté de 60 places Les syndicats de surveillants ont déjà fait part de leur craintes, ils estiment que la nouvelle prison pourrait très rapidement se retrouver en situation de surpopulation.

Le transfert des premiers détenus vers la nouvelle prison de Saran s'est déroulé ce jeudi. - Aucun(e)
Le transfert des premiers détenus vers la nouvelle prison de Saran s'est déroulé ce jeudi.

Les premiers détenus vont arriver ce jeudi dans le centre pénitentiaire de Saran.