Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

Affaire Lelandais : les proches de disparus de la région Auvergne-Rhône-Alpes se réunissent à Lyon

vendredi 27 avril 2018 à 23:45 Par Lionel Cariou, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Une quinzaine de proches de disparus de la région Auvergne-Rhône-Alpes se sont réunis ce vendredi. L'association ARDP demande à relancer des enquêtes à la lumière du parcours de Nordahl Lelandais, mis en examen dans deux meurtres. Les familles déplorent le manque d'information sur leur dossier.

La réunion s'est tenue à la maison des associations à Lyon
La réunion s'est tenue à la maison des associations à Lyon © Radio France - Lionel Cariou

Lyon, France

Ils ne savent pas ce qui est arrivé à leur fils, leur fille, leur soeur, ou leur compagnon. Malik par exemple, le frère de Dalila Boutvillain, a disparu en 2012 ; il s'est comme volatilisé à Echirolles, au Sud de Grenoble.  Une enquête a été ouverte il y a trois mois, mais sa soeur déplore le manque d'infomation :  

On ne sait pas où ça en est. On n'a pas tous les mois un enquêteur qui nous appelle pour nous dire telle porte a été ouverte ou fermée - Dalila Boutvillain

L'ordinateur de son frère vient d'être saisi, ce qui n'avait pas été fait il y a 6 ans au moment de la disparition. Pour Bernard Boulloud sont avocat, c'est un cas emblématique. Il représente en quelque sorte ce qu'il ne faut pas faire. A l'inverse l'un des dossiers qu'il suit, celui d'Arthur Noyer (le jeune caporal assassiné l'année dernière et dans lequel Nordahl Lelandais est mis en examen), est un contre-exemple :

Le juge d'insctruction de Chambéry a récolté des tas d'indices qui, lorsque la porte Lelandais s'est ouverte, ont pu être utilisé à bonne escient - l'avocat Bernard Boulloud à propos du dossier Arthur Noyer

L'avocat plaide pour une meilleure écoute des familles dans les affaires de disparition et un meilleur partage des informations entre les services d'enquête à l'échelle du pays. Un point de vue que partage l'ARDP, l'association Assistance et recherche de personnes disparues qui organisait la réunion de ce vendredi à Lyon. 

L'ARDP pour un droit à l'infomation des familles et la création d'un fichier de personnes disparues

Le cas de Malik Boutvillain est l'un des 27 dossiers de disparition suivis par l'association dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Des dossiers pour lesquels l'ARDP demande que des vérifications soient réalisées pour savoir s'il existe ou non un lien avec Nordahl Lelandais, mis en examen dans les meurtres de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer. Sur ces 23 dossiers, 13 ont été rééxaminés ou réorientés depuis la dernière réunion des familles, en février. Il faut aussi ajouter 8 dossiers dans lesquels on a retrouvé un corps et pour lesquels les proches demandent des investigations supplémentaires. 

Devant le désarroi des proches, l'association Assitance et recherche des personnes disparues réclame par la voix de son vice-président Bernard Valézy, la création d'un "droit à l'information" pour les familles ainsi que la mise en place d'un fichier national des personnes disparues et mortes "sous X". Une proposition reprise en début d'année par le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, au cours de la conférence solenelle de rentrée du tribunal.