Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

Les proches de Lucas Tronche, disparu à Bagnols-sur-Cèze, restent très prudents sur la piste Nordahl Lelandais

jeudi 11 janvier 2018 à 18:21 Par Hervé Sallafranque et Saïd Makhloufi, France Bleu Berry, France Bleu Besançon, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Les parents et les proches de l'adolescent disparu ne souhaitent pas s'exprimer sur la piste Lelandais. La justice reste très prudente.

Le portrait de Lucas a été affiché dans tout le pays
Le portrait de Lucas a été affiché dans tout le pays © Maxppp - Populaire du centre

Bagnols-sur-Cèze, France

Nordahl Lelandais pourrait-il avoir un lien avec le dossier Lucas Tronche ? La juge d'instruction chargée de l'enquête sur la disparition de l'adolescent en mars 2015 à Bagnols sur Cèze a lancé de nouvelles investigations

Selon nos confrères de BFMTV, le suspect numéro un dans les affaires de disparition de la petite Maëlys et d'Arhur Noyer, pourrait être passé par le Gard et notamment dans le secteur de Bagnols-sur-Cèze où il aurait des connaissances, peut-être même de la famille.

Mais tous les acteurs de ce dossier restent extrêmement prudents sur ce possible rebondissement. Auprès de France Bleu Gard Lozère, Eric Maurel, le procureur de la république de Nîmes évoque seulement "une porte ouverte pour procéder à des vérifications, quitte à la refermer ensuite". 

Même son de cloche ou presque du côté d'Isabelle Mimran, l'avocate des parents de Lucas, qui refuse de parler de rebondissement : "Ce sont des nouveaux actes d'enquête comme il y a eu quantité d'autres actes d'enquête déjà effectués. Pour moi ce n'est pas un rebondissement, c'est une vérification qui me paraît logique" précise Isabelle Mimran. 

"Il faut manier le terme espoir avec beaucoup de retenue" - Isabelle Mimran, avocate des parents de Lucas Tronche

Eric et Nathalie Tronche, les parents de Lucas, ne veulent pas s'exprimer et demandent également à leurs proches de rester silencieux. "Ils vivent un enfer" poursuit Isabelle Mimran sur France Bleu Gard Lozère.

"Ils restent très lucides et prudents vis à vis des émotions qu'ils peuvent éprouver par rapport à l'évolution de l'enquête. Dans ce dossier, le terme espoir est à manier avec beaucoup de retenue. Si par malheur Nordahl Lelandais avait un rapport avec cette affaire, l'espoir ce serait quoi ? De retrouver peut-être un cadavre ? Dans ce cas là, je ne crois pas qu'on puisse parler d'espoir" conclut Isabelle Mimran.

Cécile Lemierre, de l'association "Retrouvons Lucas" se dit même ennuyée que ces informations aient été divulguées. Elle  redoute qu'elles puissent perturber le déroulement de l'enquête.

Après bientôt trois années de recherches, de faux rebondissements, de rumeurs fantaisistes et d'espoirs déçus, tous les acteurs de ce dossier observent désormais la plus grande prudence.

La piste Nordahl Lelandais va également être explorée dans le cadre d'un autre dossier : celui du jeune Antoine Zoïa, 16 ans, disparu à Clarensac le 1er mars 2016 et qui n'a jamais été retrouvé.