Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences urbaines à Montbéliard : les quatre interpellés du quartier de la Petite Hollande mis en examen

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Quatre mises en examen, après le coup de filet de mardi matin dans le quartier de la Petite Hollande à Montbéliard. Les quatre suspects ont été laissés libres sous contrôle judiciaire. Ils sont soupçonnés d'avoir pris part aux violences de l'été 2020 dans le quartier.

Deux policiers du raid mardi matin à Montbéliard
Deux policiers du raid mardi matin à Montbéliard © Maxppp - Mickaël Desprez Est Républicain

Les quatre hommes qui avaient été interpellés mardi au petit matin dans le quartier de la Petite Hollande à Montbéliard avec le concours d'une équipe spécialisée du Raid, venue spécialement de Strasbourg, ont été présentés au juge d'instruction à Montbéliard ce mercredi matin. 

Tous les quatre ont été mis en examen pour violences en réunion, outrage, embuscade avec usage ou menace d'une arme et placés sous contrôle judiciaire en attendant de comparaître devant le tribunal de Montbéliard. 

Il s'agit de trois jeunes majeurs et d'un quadragénaire, soupçonnés d'avoir participé aux violences urbaines de l'été dernier autour du 14 juillet dans ce quartier de la Petite Hollande. Un couvre-feu pour les mineurs de moins de 16 ans avait alors été décrété pour tenter de mettre fin aux tensions dans le quartier. 

Leur interpellation est intervenue au lendemain de la venue du ministre de l'intérieur à Montbéliard. Mais la police indique que l'opération avait été programmée bien avant de savoir que le ministre Gérald Darmanin ferait étape dans la cité des Princes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess