Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les recherches reprennent au large de Guernesey pour retrouver l'avion d'Emiliano Sala

-
Par , France Bleu Cotentin

Quatre jours après la découverte de débris de l’avion d’Emiliano Sala sur des plages manchoises, les recherches s'intensifient en mer ce dimanche. Deux navires de sondage sont mobilisés pour tenter de retrouver l’appareil dans lequel se trouvait le footballeur argentin et son pilote.

Des tulipes jaunes déposées par les fans d'Emiliano Sala devant le stade de la Beaujoire à Nantes
Des tulipes jaunes déposées par les fans d'Emiliano Sala devant le stade de la Beaujoire à Nantes © Radio France - Mikaël Roparz

Deux navires de sondage sont mobilisés pour tenter de retrouver l’appareil dans lequel se trouvaient le footballeur et son pilote. L'avion s'est abîmé en mer le 23 janvier dernier. L'un des deux navires est commandé par David Mearns, un "chasseur d'épaves" qui prend en charge une partie des recherches avec son équipe de la Blue Water Recoveries. Il travaille en coopération avec l'AAIB, le bureau de recherche britannique qui enquête sur les crashes aériens.

>>> Lire aussi : Des débris d'avion découverts sur une plage du Cotentin, "probablement" ceux de l'avion d'Emiliano Sala

Les recherches se concentrent sur les fonds marins, dans une zone située à environ 24 kilomètres au nord de Guernesey. La zone est une carré de 3,7 kilomètres de coté. "Nous sommes presque sûrs que l'épave de l'avion se situe dans ce périmètre", explique David Mearns de la société Blue Water Recoveries.  Les enquêteurs espèrent retrouver des débris d'avion mais pas une épave intacte car il est très probable que l'appareil se soit brisé en touchant la surface de l'eau, explique l'océanographe. 

Les deux points bleu turquoise (en haut à gauche de l'image) représentent les deux bateaux de recherche - Aucun(e)
Les deux points bleu turquoise (en haut à gauche de l'image) représentent les deux bateaux de recherche - Capture d'écran du site MarineTraffic

Les 14 kilomètres carré de fond à fouiller sont divisés en deux part égales. D'un coté le navire de David Mearns va envoyer un sonar au fond de l'eau. L'opération est financée par la famille d'Emiliano Sala grâce à une cagnotte en ligne. Plus de 370.000 euros ont été récoltés. Un sonar des enquêteurs britanniques de l'AAIB couvre la deuxième moitié de cette zone de recherche.

L'opération a lieu de jour comme de nuit et ce au moins jusqu'à mardi, si les conditions météo le permettent. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu