Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les remontées mécaniques de Val-Cenis condamnées pour la fracture du doigt d'un enfant

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

La Société d'Economie Mixte du Mont-Cenis (SEM) a été reconnue coupable de l'accident. Le glaçon d'une vingtaine de centimètres s'était détaché du toit de la gare de départ d'un télésiège, provoquant la fracture du doigt de l'enfant.

Âgé de 11 ans, l'enfant a eu le doigt fracturé par la chute d'un glaçon sur le télésiège
Âgé de 11 ans, l'enfant a eu le doigt fracturé par la chute d'un glaçon sur le télésiège © Radio France - Xavier Grumeau

Station de Val Cenis, Lanslebourg-Mont-Cenis, France

Les faits remontent à février 2017 sur le domaine de Val-Cenis (Savoie). Un jeune skieur, âgé de 11 ans au moment des faits, a eu le doigt fracturé par la chute d'un glaçon provenant du toit de la gare de départ d'un télésiège. 

L'enquête a permis de déterminer les circonstances de cet accident. La Société d'Economie Mixte du Mont-Cenis (SEM) était poursuivie par les parents de l'enfant pour "blessures involontaires avec incapacité inférieure ou égale à trois mois".

Ce mardi 2 avril, la SEM a été reconnue responsable par le tribunal de police d'Albertville. Elle est condamnée à 1 500 euros d'amende dont 800 euros avec sursis, et devra verser 3 000 euros de dommages et intérêts à la famille.