Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les résidents de la maison de retraite de Feurs ont eu peur de passer Noël dans leur chambre !

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Feurs, France

Les 86 résidents de la maison de retraite de l'hôpital de Feurs ont eu peur de passer Noël dans leur chambre ! Le plus grands des deux ascenseurs est tombé en panne, et le réparateur disait ne pas pouvoir intervenir avant mardi.

Les résidents montaient un par un, parfois sans aide-soignante dans l'ascenseur. Il est trop étroit.
Les résidents montaient un par un, parfois sans aide-soignante dans l'ascenseur. Il est trop étroit. © Radio France - Noémie Philippot

40 résidents de la maison de retraite de l'hôpital de Feurs ce sont retrouvés bloqués dans leur chambre ce samedi 23 décembre, et ont eu peur de devoir y passer Noël. Le plus grand des deux ascenseurs est tombé en panne. Sauf que le second n'est pas assez large pour que les résidents qui se déplacent dans les plus gros fauteuils roulant puissent y monter. Jusqu'en fin d'après-midi, les résidents ont craint de passer un Noël un peu particulier. 

Des salles à manger improvisées sur les paliers, au cas où 

Pendant le repas de midi, l'équipe d'aide-soignants été sur le pont pour installer des tables sur les paliers des deuxième et troisième étages et dans une salle de réunion. 

Les résidents pouvaient descendre manger ont dû faire la queue devant le seul ascenseur en service, très étroit. Monique relativisait : "Oh vous savez, on n'est pas pressé !" Par contre, pour Anne-Marie, la journée a été difficile : son mari vit aussi à l'EHPAD, mais il doit se déplacer dans un fauteuil coquille, trop large pour le petit ascenseur : "Nos enfants devaient venir pour qu'on mange ensemble, mais s'il n'y a pas d'ascenseur, il ne sera pas là. Noël, ce sera bien triste pour nous." racontait-elle. Ces pensées l'ont tracassée pendant de très longues heures. 

A 18 heures, tout le monde était résigné : ils pensaient vraiment passer Noël avec cet ascenseur moins, privant les résidents d'un repas convivial, et compliquant le travail des aides-soignants. 

Et puis c'est un peu la magie de Noël qui a fini par opérer. Le maire de Feurs, Jean-Pierre Taite, a demandé à la direction de l'établissement d'intervenir en urgence pour régler le problème - direction qui avait déjà insisté auprès du réparateur dans la matinée. Un peu avant 20 heures, les résidents ont retrouvé leur ascenseur, et avec lui l'assurance de passer un Noël encore plus joyeux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess