Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les Restos du cœur de Pau cambriolés pendant le week-end de Pâques

mardi 3 avril 2018 à 21:01 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn et France Bleu

Le local des restos du cœur de Pau, rue Bourbaki, a été cambriolé. Il y a beaucoup de dégâts, deux véhicules ont disparus. Les voleurs ont profité du week-end de Pâques.

Le local a été cambriolé pendant le week-end de Pâques
Le local a été cambriolé pendant le week-end de Pâques © Maxppp - VA

Pau, France

Mise à jour, le 04/04/18, 11 h : Les Restos du coeur signalent que leur camion a été retrouvé près de Jurançon. La police est sur place pour procéder à des relevés d'empreintes sur le véhicule.

Le local des restos du cœur de Pau, rue Bourbaki, a été cambriolé pendant ce long week-end de Pâques. Les dégâts sont importants, deux véhicules, dont le camion qui sert à faire la collecte, ont été volés. 

Les locaux ont été saccagés, les véhicules volés

Les voleurs ont profité du week-end de Pâques, il n'y a eu personne entre samedi matin et mardi. C'est Françoise Marteel, la responsable du centre de Pau qui a découvert les dégâts ce mardi : "une des portes a été forcée, un local a été saccagé, je pense qu'ils ont pris de la nourriture. Il y a des paquets de pâtes éventrés, de la nourriture jetée par terre. Les portes des bureaux ont été forcées, dégondées, le bureau a été fouillé. Ils ont trouvé les clés du camion et de la voiture qui étaient sur le parking, et nous n'avons plus ni camion ni voiture. Tout a été visité. On a le sentiment que tout a été vu. C'est un peu compliqué, quand on est investi, c'est un peu notre maison. Je me sens agressée".

La police s'est rendue sur les lieux, pour procéder à des relevés. Les restos n'ont pas encore évalué le préjudice total du vol.