Faits divers – Justice

Les robes noires restent mobilisées à Clermont-Ferrand

Par Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne vendredi 23 octobre 2015 à 16:18

Ces avocats de Clermont mobilisés
Ces avocats de Clermont mobilisés © Radio France - Olivier Vidal

Une trentaine d'avocats de Clermont se sont rassemblés ce vendredi en début d'après-midi sur le parvis du palais de justice. Ils restent vigilants sur l'avenir de l'aide juridicionnelle et dénoncent les réactions policières face aux manifestations de leurs collègues lillois et toulousains.

Cela fait plusieurs jours qu'ils sont entrés dans le mouvement, une sorte de grève qui n'en est pas vraiment une dans les  modalités. Les avocats protestent contre le projet de financement de l'aide juridictionnelle. Si la garde des sceaux a fait un pas en arrière cette semaine sur le prélèvement de leurs caisses, ils continuent à se mobiliser pour réclamer plus de budgets pour l'AJ. L'aide juridictionnelle permet aux plus démunis d'obtenir un soutien financier de l'Etat pour payer les frais de justice. 

Christiane Taubira laisse un trou de 5 millions d'euros

Pour Christiane Taubira pour que le système perdure, et avec les nouvelles missions imputées à l'AJ, il faut que le budget de l'aide juridictionnelle soit augmenté. La ministre de la Justice recule sur le prélèvement des caisses des avocats sans trouver d'autres financements d'où l'inquiétude des robes noires. 

Aujourd'hui ce sont de nombreux cabinets clermontois qui sont menacés " Maud Vian, avocate clermontoise 

Maud Vian, avocate clermontoise

Le budget de l’aide juridictionnelle qui était de 405 millions d’euros sera de 400 millions d’euros

Jean-Louis Borie, avocat clermontois et membre du SAF

La "grève" des avocats clermontois se poursuit jusqu'à lundi date d'une nouvelle assemblée générale à l'ordre des avocats.