Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les rues d'Istres plongées dans le noir depuis plus de deux mois

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Les lampadaires du quartier Prépaou ne fonctionnent plus depuis plus de deux mois. La mairie d'Istres (Bouches-du-Rhône) dénonce "des actes de vandalisme répétés".

Des armoires électriques ont brûlé.
Des armoires électriques ont brûlé. © Radio France - Suzanne Shojaei

Les murs sont encore noircis. Deux mois plus tôt, les flammes ont ravagé au moins deux armoires électriques du quartier Prépaou. Depuis, Istres est plongée dans le noir chaque soir. "J'ai investi dans une lampe frontale !", sourit Yveline. La riveraine habite juste en face de l'une des armoires incendiées. "Ils l'ont cramée il y a deux mois environ, à 3 heures du matin. J'ai vu les pompiers. Elle a été réparée, et puis ils ont recommencé." Yveline aimerait que des patrouilles de forces de l'ordre surveillent les rues, la nuit. 

"Je me balade avec ma lampe tous les soirs"

Fatima commence le travail à 5 heures, le matin. "Je pars à 4h30, donc il fait nuit noire. Et c'est un peu flippant. Mon mari descend avec moi jusqu'à la voiture." Yveline, elle, sort son chien avec un tournevis dans son sac. "On sait jamais ! Quand on est une femme, on peut se faire agresser."

Lampe frontale, pile électrique ou torche de téléphone portable. Tous les moyens sont bons pour continuer à vivre malgré la pénombre. Mais ça n'empêche pas les accidents. Eddy en a fait les frais. "C'est embêtant pour nous, les personnes âgées. On peut se casser la gueule. D'ailleurs, je suis tombé. Je me suis fait mal au tibia, regardez."

La mairie réagit

Dans un communiqué, la mairie annonce des travaux qui "ont débuté le lundi 18 février" et qui dureront "environ deux semaines". Au total, 21 poteaux en bois, "à grande hauteur", seront installés provisoirement sur les parkings et sur les voies principales du quartier. Ces poteaux seront équipés de projecteurs-leds. 

La mairie précise également que "cette première phase de travaux [...] sera suivie d'une réhabilitation complète et définitive du dispositif d'éclairage".

Au moins deux armoires électriques ont brûlé dans le quartier. - Radio France
Au moins deux armoires électriques ont brûlé dans le quartier. © Radio France - Suzanne Shojaei
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu