Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les salariés de France 3 Euskal Herri Pays basque se mobilisent pour conserver leur édition locale

lundi 25 septembre 2017 à 17:48 Par Najat Essadouki, France Bleu Pays Basque

Les téléspectateurs basques ne pourront plus regarder le journal local de France 3 dès 2018. La semaine dernière, les équipes de la chaine du service public ont appris la disparition de toutes les éditions locales l'année prochaine. Inquiétude et colère parmi les salariés à Bayonne.

L’édition de France 3 Euskal Herri Pays basque sera supprimée en 2018
L’édition de France 3 Euskal Herri Pays basque sera supprimée en 2018 © Radio France

Bayonne, France

France 3 va supprimer ses journaux locaux dès janvier 2018. A Bayonne, les salariés se mobilisent pour garder leur édition locale. Une manifestation est prévue mercredi devant les bureaux de France 3.

Un journal de proximité qui existe depuis 25 ans

Au Pays basque, l'édition locale c'est le journal télévisé de 7 minutes diffusé tous les jours après le 19/20 régional. Une édition consacrée exclusivement à l'actualité du Pays basque. Les salariés ont appris la nouvelle la semaine dernière. "C'était un coup de massue" raconte Stéphanie Deschamps, délégué du personnel à France 3. "Pour ce qui est de Bayonne, c'est une édition qui a toujours été très regardée, très soutenue donc c'est l'incompréhension."

"On sait que nos téléspectateurs sont très attachés à leur édition locale"

"Si ce journal disparait c'est une partie du Pays basque qu'on raye définitivement de la carte!", René Garat, journaliste bascophone à France 3

Les salariés estiment que supprimer ces éditions c'est renier les spécificités de chaque territoire. "Un territoire ou un pays qui ne se voit pas, qui ne s'entend pas n'existe pas", prévient René Garat, journaliste bascophone à France 3. La vingtaine de salariés se rassembleront mercredi à midi devant les locaux de France 3 à Bayonne, devant la CCI, pour protester contre la suppression de leur journal local. Des fidèles téléspectateurs ont également lancé une pétition de soutien aux salariés de la chaine.

Ecoutez René Garat journaliste bascophone à France 3