Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les sapeurs-pompiers haussent le ton face aux agressions

Jets de pierre, insultes, coups... Depuis le début de l'année, les sapeurs-pompiers du Bas-Rhin ont signalé 43 incidents. Un chiffre stable par rapport aux années précédentes, mais toujours trop élevé.

Le service départemental d'incendie et de secours du Bas-Rhin à Wolfisheim
Le service départemental d'incendie et de secours du Bas-Rhin à Wolfisheim © Radio France - Lucas Martin-Brodzicki

Bas-Rhin, France

David* a dû gérer une situation tendue dans la nuit du 13 juillet. Le sapeur-pompier est appelé avec son équipe pour un secours à la personne sur la voie publique. Sur place, le jeune homme est blessé mais aussi très agressif. Il a fallu sécuriser la zone, écarter la foule mais surtout calmer la victime : "il était incontrôlable. Des coups de poing et de pied qui partaient dans tous les sens, des cris... On ressentait vraiment une rage intérieure." David* profite de brefs moments de calme pour le placer dans l'ambulance et établir le bilan secouriste. Les forces de l'ordre arriveront quelques minutes plus tard.

Ces agressions sont courantes chez les sapeurs-pompiers. Plus rarement, ils peuvent être insultés, ou visés par des jets de pierre lors de guet-apens. 43 incidents ont été signalés par le SDIS du Bas-Rhin en 2019. Un chiffre stable par rapport aux années précédentes mais qui reste trop élevé pour le commandant Thierry Fara, responsable de la sécurité au SDIS 67. 

Des formations et des actions en justice

Les sapeurs-pompiers n'hésitent plus à communiquer sur le sujet et à porter plainte : "nous agissons en amont par la formation, pour que nos pompiers réagissent mieux face à des situations qui vont forcément arriver dans leur carrière. En aval des agressions, les services portent plainte systématiquement pour que celles-ci ne restent pas impunies", détaille le commandant Thierry Fara.

Le commandant Thierry Fara est responsable de la sécurité au SDIS 67 - Radio France
Le commandant Thierry Fara est responsable de la sécurité au SDIS 67 © Radio France - Lucas Martin-Brodzicki

Les sapeurs-pompiers signent également des conventions avec la police et les forces de l'ordre. A l'échelle nationale, les agressions envers les pompiers ont triplé en dix ans.

*Le témoignage a été anonymisé à la demande du sapeur-pompier