Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les sapins de Noël, un "désastre" pour la biodiversité du Morvan

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu Bourgogne

Le collectif Morvan, un groupe d'une centaine d'habitants, rappelle que nos sapins de Noël ne sont pas si verts. Chaque année dans le Morvan plus d'un million d'arbres sont produits. Le collectif pointe la pollution des eaux, de la terre mais aussi une menace pour la vie des insectes et des oiseaux.

Plus d'un million de sapins de Noël sont produits chaque année dans le Morvan
Plus d'un million de sapins de Noël sont produits chaque année dans le Morvan © Getty - Getty images

C'est bientôt Noël et pour certains, cela sent un peu trop le sapin. Le collectif Morvan, un groupe rassemblant une centaine d'habitants de la région, dénonce la culture intensive de cet arbre de Noël. 

Un danger pour la biodiversité

Le Morvan est la première région productrice de sapin de Noël de France. Pour le collectif Morvan, il est urgent d'alerter le consommateur sur les conséquences environnementales de cet achat. "_Ces cultures sont traitées chimiquement et jusqu'à neuf fois par an_. Donc cela pollue la nature, l'eau, la terre et cela impacte la vie des insectes et des oiseaux qui disposent de moins de réserves pour leurs nids", s'énerve Muriel André, membre du collectif. 

"Les cultures se multiplient depuis cinq ans"

Avec son compagnon, Pascal Fichot, également membre du collectif Morvan, ils résident dans la Nièvre dans la forêt du Morvan. Ils voient avec tristesse le paysage se modifier rapidement, "les cultures se multiplient depuis cinq ans, précise Muriel André. Il y a même des éleveurs qui vendent leur cheptel pour produire du sapin de Noël, des forêts rasées pour en cultiver ou encore des bocages détruits."

Un label pour "polluer en toute impunité"

D'ici 2022, le sapin de Noël du Morvan pourrait bénéficier d'une Indication géographique contrôlée (IGP). Des exploitants las du "sapin bashing" ont demandé cette labellisation en novembre dernier avec l'objectif de faire reconnaître leur savoir-faire. Selon eux, leur requête pourrait aboutir d'ici un an. 

"Cela ne va rien changer au saccage de la biodiversité et cela va permettre de polluer en toute impunité. Comment on peut donner une récompense à ceux qui polluent ?" ironise Muriel André. Frédéric Naudet, premier producteurs de sapins de Noël en France, fait partie des producteurs à l'initiative de cette demande de labellisation. "Ce label sera un engagement à ne plus utiliser de fongicides et d'insecticides donc ce sont deux types de phytosanitaires en moins utilisés dans cette culture", temporise Frédéric Naudet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess