Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les sénateurs LREM boycottent l’audition d'Alexandre Benalla par la commission parlementaire du Sénat

dimanche 16 septembre 2018 à 16:43 Par Xavier Demagny, France Bleu

Les sénateurs de La République en marche membres de la commission d'enquête sénatoriale, vont boycotter l'audition de l'ex-collaborateur de l'Élysée, Alexandre Benalla, prévue mercredi.

Alexandre Benalla, au second plan, était le "monsieur sécurité" du chef de l'État.
Alexandre Benalla, au second plan, était le "monsieur sécurité" du chef de l'État. © Maxppp -

Les sénateurs LREM, membres de la commission d'enquête organisée par le Sénat sur l'affaire Benalla, ne participeront pas à l'audition de l'ancien collaborateur du chef de l'État, prévue mercredi. L'annonce a été faite par François Patriat, élu de Côte-d'Or et chef de file des sénateurs En Marche. 

Mercredi, cette commission doit tenter de comprendre à travers l'audition de l'ancien salarié de la présidence de la République quelles étaient ses missions précises auprès d'Emmanuel Macron. Alexandre Benalla est aujourd'hui mis en examen pour violences sur un manifestant lors de la manifestation du 1er-Mai à Paris. 

"Contraint"

L'audition d'Alexandre Benalla créé la polémique entre le Sénat et l'exécutif depuis plusieurs jours ; les sénateurs étant accusés d'empiéter sur l'enquête judiciaire en cours. Alexandre Benalla se rendra bien à cette audition, mais a dénoncé le fait d'y être "contraint" par les sénateurs. 

"Ils veulent affaiblir le président et l'exécutif. Je considère que la commission d'enquête outrepasse ses fonctions", estime François Patriat. "On ne va pas s'associer à cette mascarde. Le Sénat a d'autres sujets de préoccupation que l'affaire Benalla", a-t-il précisé sur franceinfo. François Patriat et les sénateurs Alain Richard, Arnaud de Belenet et Thani Mohamed Soilihi seront donc absents pendant l'audition prévue mercredi.