Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les squatteurs du cinéma Le Royal à Montpellier doivent quitter les lieux

jeudi 30 mars 2017 à 11:25 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

La cour d'appel de Montpellier a rendu son arrêt ce jeudi concernant l'occupation du cinéma Le Royal à Montpellier (Hérault). Elle ordonne le départ sous 48 heures des squatteurs.

Les squatteurs dans l'une des salles du cinéma
Les squatteurs dans l'une des salles du cinéma © Radio France - Sébastien Garnier

Montpellier, France

Les squatteurs du cinéma Le Royal doivent faire leurs valises ! C'est le sens de l'arrêt rendu ce jeudi par la cour d'appel de Montpellier précisant que les occupants ont 48h pour quitter les lieux occupés depuis 10 mois.

Il s'agit d'étudiants et de travailleurs précaires qui ont transformé le cinéma en lieu culturel et politique. En première instance, le 9 août 2016, le juge des référés du TGI avait donné raison aux squatteurs.

Cette décision de la cour d'appel est une "satisfaction et un soulagement" pour l'avocat de la famille Aubert, propriétaire du cinéma.

"On avait essayé de masquer une exploitation commerciale sous le prétexte d'un droit au logement qui était hors sujet." Maître Philippe Maria

Maître Philippe Maria avocat de la famille Aubert propriétaire du cinéma