Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agression de surveillants à Vendin-le-Vieil : les syndicats appellent à reconduire les blocages de prisons mardi

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Plusieurs prisons françaises étaient bloquées lundi par des gardiens, quatre jours après une agression à l'arme blanche survenue au centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais). Le directeur de cette prison va quitter son poste. Le mouvement est reconduit mardi.

Les surveillants de la prison de Valence ont bloqué leur établissement ce lundi.
Les surveillants de la prison de Valence ont bloqué leur établissement ce lundi. © Maxppp - Fabrice ANTERION/LE DAUPHINE/MAXPPP

Les surveillants dénoncent ce lundi le "laxisme" face au traitement des détenus radicalisés les plus violents, après l'agression jeudi de quatre surveillants par un détenu jihadiste à la prison de Vendin-le-Viel. 

Près des trois quarts des 188 établissements pénitentiaires de France (139 sur 188) ont été touchés par ce mouvement lundi. 50 établissements pénitentiaires ont fait l'objet de blocages. Trois syndicats de personnel pénitentiaire, l'Ufap-Unsa Justice (majoritaire), la CGT et FO, ont appelé à reconduire mardi le mouvement.

Les prisons bloquées ou touchées par des manifestations  recensées par France Bleu

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Depuis jeudi, “plus d‘un tiers” des 188 établissements du pays ont été perturbés par des débrayages de 15 à 20 minutes, selon un décompte de la direction de l‘administration pénitentiaire.

Le directeur de la prison de Vendin-le-Vieil va quitter son poste

Le directeur de la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) a demandé à être "relevé de son commandement" après l'agression à l'arme blanche jeudi de quatre gardiens, a-t-on appris lundi auprès de la direction interrégionale de l’administration pénitentiaire. 

"Il m'a indiqué que compte tenu de la situation, les conditions ne lui paraissaient plus réunies pour qu'il puisse diriger l'établissement avec sérénité, a indiqué Alain Jégo, directeur interrégional des services pénitentiaires à l'AFP. Selon le syndicat FO Pénitentiaire, le directeur va prendre sa retraite : "Il [Richard Bauer]démissionne (...) il va prendre sa retraite. On le savait depuis vendredi qu'il allait partir. C'est une bonne chose, mais ça ne va pas régler les problèmes des surveillants".

La ministre de la Justice juge le mouvement "compréhensible" 

A l'occasion de ses vœux, présentés ce lundi au ministère de la Justice, la garde des Sceaux Nicole Belloubet a expliqué que pour elle, la grogne des surveillants était un "mouvement compréhensible".
"J'entends leurs inquiétudes. L'expression du mécontentement doit déboucher sur le dialogue", a-t-elle ajouté. La ministre a annulé la visite qu'elle devait effectuer ce mardi à la prison de Vendin-le-Vieil.

Macron annonce un "plan global" pour les prisons 

Emmanuel Macron a annoncé, ce lundi, un plan pour les prisons. Le Président a annoncé avoir demandé "un plan pénitentiaire global" d'ici à la fin février, portant notamment sur l'immobilier des prisons, le renseignement pénitentiaire et les personnels.

La prison, au-delà des 15.000 places supplémentaires promises, doit être "profondément modernisée" mais ne doit pas être "la réponse quasi-systématique pour les peines à un certain niveau", a-t-il préconisé, plaidant pour la mise en place "massive" d'autres peines comme les travaux d'intérêt général ou le bracelet électronique.

Les conditions de détention de l'agresseur récemment allégées 

Après l'agression des surveillants de la prison de Vendin-le-Vieil, les syndicats critiquent en particulier le récent allègement des conditions de détention de l'agresseur, Christian Ganczarski, un islamiste allemand considéré comme l'un des instigateurs de l'attentat contre la synagogue de Djerba (Tunisie), qui avait fait 21 morts en avril 2002.    Cet ancien cadre d'Al-Qaïda, condamné à 18 ans de réclusion criminelle, effectuait la fin de sa peine dans cette prison ultra-sécurisée qui doit accueillir prochainement Salah Abdeslam, dernier survivant des commandos des attentats du 13 novembre 2015, lors de son procès en Belgique en février. La garde des Sceaux a estimé qu'"il n'y a pas de raison de revenir sur cette décision", en dépit de cette agression.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess