Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le nombre de suspensions de permis explose en Mayenne, la préfecture vante une politique "féroce" de contrôles

jeudi 9 août 2018 à 14:21 Par Marc Bertrand, France Bleu Mayenne

119 permis de conduire ont été suspendus sur le mois de juillet 2018 en Mayenne, contre 78 en juillet 2017, soit une augmentation de 53 % sur un an. Une politique de contrôles "féroce" et les nouveaux tests salivaires expliquent en grande partie cette augmentation.

Véhicule de gendarmerie (photo d'illustration).
Véhicule de gendarmerie (photo d'illustration). © Radio France - Tommy Cattaneo.

Mayenne, France

Le mois de juillet 2018 a été particulièrement fourni en infractions graves à la sécurité routière. Sur un mois, les gendarmes ont retiré pas moins de 119 permis de conduire à des automobilistes, contre 78 sur le mois de juillet 2017. 

Google sheets / source préfecture de la Mayenne - Radio France
Google sheets / source préfecture de la Mayenne © Radio France - Marc Bertrand

Explosion du nombre de permis retirés pour conduite sous l'emprise de stupéfiants

Une augmentation qui n'est pas due à la nouvelle limitation à 80 km/h puisque les retraits de permis pour infraction à la vitesse sont en baisse : sept en juillet de cette année contre le double en juillet l'an dernier. C'est surtout la conduite sous l'emprise de stupéfiants qui fait exploser les statistiques. 60 permis ont été retirés pour avoir pris le volant sous l’emprise de la drogue, contre 18 en juillet de l'année dernière.

Prendre la route en ayant consommé du canabis et de l’alcool c'est 15 fois plus de risque de provoquer un accident mortel" - La préfecture de la Mayenne.

La préfecture se félicite d'une politique de contrôles "féroce"

Selon le directeur de cabinet du préfet de la Mayenne, Anthony Boukoucha, "le préfet a depuis un an _renforcé les contrôles des forces de l'ordre sur la route, avec une politique féroce_", qui explique cette augmentation des contrôles et donc des retraits de permis. "Les nouvelles technologies" sont également une explication, puisque les "contrôles salivaires arrivés en Mayenne depuis l'été 2017 au lieu d'une prise de sang, et ces kits salivaires permettent d'aller beaucoup plus vite dans les contrôles et donc de multiplier les contrôles".

Ces statistiques, fournies par la préfecture, sont mensuelles et donc évoluent fortement d'un mois à un autre, elles ne constituent pas une tendance de fond. Ainsi, depuis le début de l'année 2018, les gendarmes suspendent en moyenne 33 permis par mois pour conduite sous l'emprise de la drogue, contre 49 par mois en moyenne pour conduite sous l'emprise de l'alcool. La vitesse quant à elle concerne en moyenne seulement 12 retraits par mois depuis le début de l'année.

La préfecture rappelle que 2017 a été la troisième année consécutive de hausse de la mortalité sur la route en France.