Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les travaux d'isolation à 1 euro, c'est l'arnaque à la mode en ce moment en Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine

Une réunion d'information, organisée par la gendarmerie et la CLCV, sur les démarchages abusifs avait lieu ce jeudi à Azay-le-Rideau. Ces journées de prévention permettent de faire diminuer considérablement le nombre de victimes depuis plusieurs années.

L'arnaque à la mode en ce moment, c'est l'isolation à 1 euro
L'arnaque à la mode en ce moment, c'est l'isolation à 1 euro © Maxppp - Dylan Meiffret/Nice Matin/Maxppp

Indre-et-Loire, France

Une trentaine de personnes ont assisté jeudi après-midi à Azay-le-Rideau à une réunion publique d'information sur les démarchages abusifs par téléphone et les arnaques à domicile. Aujourd'hui, dans nos communes d'Indre-et-Loire, on compte deux arnaques à la mode. Les travaux d'isolation à 1 euro. Avec une prime de l'Etat, des escrocs tentent d'en profiter. L'autre arnaque, ce sont les faux billets en euros utilisés pour le cinéma, ce qu'on appelle la "movie money". Une tentative d'arnaque à cette fausse monnaie a eu lieu à Azay-le-Rideau au mois d'août.

Des produits miraculeux destinés à fluidifier le sang et vendus 580 euros

Jeudi, la gendarmerie et la CLCV, Confédération du Logement et du cadre de vie, ont déroulé devant une trentaine de Ridellois, retraités et personnes âgées, toutes ces ruses et tentatives d'arnaque à la mode. Ils ont rappelé les conseils de prévention. "On a eu récemment un démonstrateur qui vendait des produits pour fluidifier le sang. Trois produits vendus 580 euros. Une vraie arnaque, explique Michel Peyrat, bénévole à la CLCV. On a pu résoudre le dossier à l'amiable. Heureusement, on arrive à obtenir gain de cause dans 70% des cas sans aller au tribunal. 

Chez les gendarmes, on ne constate pas de recrudescence actuellement des démarchages abusifs ou des arnaques à domicile. Les gens commencent à mieux savoir s'en défendre, selon le major Jean-Charles Da Costa, commandant la communauté de brigades d'Azay-le-Rideau et de Sainte-Maure-de-Touraine. Les gens n'hésitent plus à nous appeler pour nous signaler une arnaque. Heureusement, le travail de prévention commence à porter ses fruits. Les gens refusent désormais plus systématiquement une visite à domicile.

Et Bloctel ? 

Bloctel n'est pas forcément la parade infaillible. D'abord parce qu'on est inscrit que sur trois ans. Charge à vous ensuite de le renouveler. Et puis ça ne bloque que les entreprises de prospection.  Celles pour lesquelles vous êtes client pourront toujours vous solliciter au téléphone. Elles en ont le droit. Mais de toute façon, Bloctel n' est que symbolique. Il n' y a aucune sanction derrière," Michel Peyrat de la CLCV

Choix de la station

France Bleu