Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Le cadran solaire du péage nord de Perpignan grillagé par mesure de sécurité

vendredi 25 janvier 2019 à 18:04 Par Sébastien Cabrita Dos Santos, France Bleu Roussillon

Des barrières et des blocs de béton ont été installés pour sécuriser le rond-point du péage nord de Perpignan. Le cadran solaire menace de s'effondrer, après les dégradations du week-end dernier. L'oeuvre doit être démontée d'ici quinze jours.

Trois ouvriers ont sécurisé les alentours du cadran solaire qui menace de s'effondrer
Trois ouvriers ont sécurisé les alentours du cadran solaire qui menace de s'effondrer © Radio France - Sébastien Cabrita dos Santos

Rivesaltes, France

Il n'y a plus aucun accès pour monter sur le rond-point du péage nord de Perpignan. Le cadran solaire est désormais encerclé d'une soixantaine de barrières et de blocs de béton. Trois ouvriers ont travaillé pendant sept heures, ce vendredi, pour tout mettre en place. Des travaux de sécurisation indispensables, alors que l'oeuvre de Marc-André 2 Figuères menace de s'effondrer. 

Selon les dernières expertises réalisées ce jeudi, la solidité du cadran n'est plus assurée, après l'incendie et les dégradations observées le week-end dernier.

La mairie de Rivesaltes a donc publié un nouvel arrêté de péril imminent qui ordonne le démontage de l'oeuvre sous quinze jours. Il faudra attendre que la tramontane se calme pour commencer les travaux.

Le chantier s'annonce déjà très important : "le cadran pèse plus de 30 tonnes pour 30 mètres de long, souligne le vice-président de Perpignan Méditerranée métropole en charge de la voirie, Robert Vila. Il faudra l'appui de deux grues pour le démonter". 

Des difficultés de circulation sont déjà à prévoir, même si aucune date précise n'a encore été communiquée. "On ne peut pas prendre le mât par n'importe quelle position, il faut un équilibre au niveau des grues, poursuit Robert Vila. Donc tout ceci va certainement impacter les automobilistes pour quelques heures".

Le vice-président de l'agglo demande la plus grande vigilance aux "Gilets jaunes" qui pourraient se mobiliser sur ce point de blocage historique ce week-end.