Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les 13 collégiens hospitalisés à la suite d'une intoxication à Hasparren ont pu rentrer chez eux

-
Par , France Bleu Pays Basque

Vendredi, une cinquantaine de jeunes ont été victimes de malaises au mur à gauche couvert Harana. Une dizaine a été évacuée vers le Centre hospitalier de la côte Basque. Ils ont finalement pu regagner leur domicile dans la matinée. Les causes de cette intoxication collective restent inconnues.

Parking du mur à gauche couvert Harana à Hasparren
Parking du mur à gauche couvert Harana à Hasparren © Radio France - Bixente Vrignon

Hasparren, France

Après une nuit au centre hospitalier de la Côte de Basque à Bayonne pour faire des analyses, les 13 collégiens hospitalisés à la suite d'une intoxication, vendredi 17 mai, au mur à gauche couvert Harana à Hasparren, ont pu rentrer chez eux ce matin.

Ce jour-là, 300 élèves d'Hasparren, Bidache et Saint-Palais étaient réunis toute la journée, pour une répétition du spectacle musicale, Jazz'in collège. Aux alentours de 16 heures, une cinquantaine de jeunes ont été victimes de malaises, de picotements et de nausées

Trois équipes du SAMU et un pédiatre sont intervenus pour faire des examens et des bilans. Une cinquantaine de pompiers étaient également sur place. Le dispositif de secours sur place a été levé à 19h30. 

Les origines de l'intoxication sont inconnues

A l'heure actuelle, les causes de cette intoxication collective ne sont toujours pas connues. Le parquet de Bayonne a ouvert une enquête pour vérifier si au niveau de la salle il n'y a pas de fuite de gaz ou de dépôt d'une substance. Aussi, des prélèvements complémentaires sur l'eau ont été effectués. Les résultats sont attendus en début de semaine prochaine. 

Par mesure de précaution, le mur à gauche d'Hasparren est fermé pour ce week-end.

Choix de la station

France Bleu