Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Les trois auteurs des braquages dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales placés en détention provisoire

-
Par , France Bleu Roussillon

Trois individus, auteurs de cinq braquages dans plusieurs départements dont l'Aude et les Pyrénées-Orientales, ont été mis en examen pour tentative de vol à main armée et vol à main armée, puis placés en détention provisoire.

La frontière franco-espagnole au Perthus
La frontière franco-espagnole au Perthus © Radio France - Sébastien Berriot

Narbonne, France

Ils étaient activement recherchés pour avoir commis différents braquages dans des commerces de proximité dans les départements de l'Aude, des Pyrénées-Orientales, la Haute-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques. Ces trois individus, deux hommes et une femme, ont été interpellés par la police de l'air et des frontières dans la nuit de vendredi à samedi au Perthus, à la frontière franco-espagnole.

Ils ont ensuite été remis à la section de recherche de la gendarmerie de Montpellier. Au total, ils ont commis cinq braquages (30, 31 octobre; 2,5,6 novembre) dans un périple criminel qui aura duré 10 jours.

De nationalité belge

Ces trois jeunes majeurs âgés de 18 à 22 ans sont de nationalité belge et résidaient en Espagne. Placés en garde à vue, ils ont reconnu être impliqués dans les cinq braquages, tous commis en zone rurale dans des commerces de proximité et une pharmacie... et toujours aux heures de fermeture. 

Selon la procureure de la République de Narbonne, Marie Agnès Joly, "c'est le mode opératoire et le véhicule volé avec lequel ils se déplaçaient qui ont permis de les retrouver. La coopération policière avec les autorités belges et espagnoles a permis de les interpeller très rapidement".

Placés en détention provisoire

Les trois individus faisaient leur braquage munis d'armes blanches et d'armes factices. Toujours selon la même source, "le trio consommait des stupéfiants et avait pour volonté de mener une vie facile." Les trois jeunes majeurs ont été mis en examen pour tentative de vol à main armée et vol à main armée. Ils ont été placés en détention provisoire par le juge des libertés et de de la détention.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu