Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Trois braqueurs présumés arrêtés à la frontière franco-espagnole

-
Par , France Bleu Roussillon

Dans la nuit de vendredi à samedi, trois individus ont été interpellés à la frontière franco-espagnole. Ils sont suspectés d'être les auteurs de deux braquages qui se sont déroulés cette semaine dans les Pyrénées-Orientales et l'Aude. Ils ont été placés en garde à vue.

Les trois individus seront présentés ce dimanche devant un juge d'instruction au TGI de Narbonne.
Les trois individus seront présentés ce dimanche devant un juge d'instruction au TGI de Narbonne. © Maxppp - Maxppp

Le Perthus, France

Deux hommes et une femme, suspectés d'être à l'origine des braquages du carrefour market de Quillan ce mardi et d'une supérette identique le lendemain à Saint-Paul-de-Fenouillet, ont été arrêtés dans la nuit de vendredi à samedi dans les Pyrénées-Orientales au Perthus à la frontière franco-espagnole. 

La police de l'air et des frontières et la gendarmerie de Céret ont procédé à l'interpellation. Selon nos informations, les trois braqueurs présumés sont très jeunes et ont été identifiés grâce à leur véhicule.  Ils sont suspectés d'être à l'origine de cinq braquages au total.

Placés en garde à vue

Ils ont été placés en garde à vue avant d'être présentés ce dimanche au juge d'instruction du tribunal de grande instance de Narbonne où ils devraient être mis en examen pour "vol à main armée." Le parquet de Narbonne, saisi de l'affaire, a confié les suites de l'enquête à la section de recherche de la gendarmerie de Montpellier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu