Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les trois "faux policiers" marseillais remis en liberté et condamnés à une amende de 135 euros

jeudi 14 février 2019 à 14:33 Par Mathilde Vinceneux, France Bleu Provence et France Bleu

Les trois jeunes hommes interpellés pour s'être fait passer pour des policiers dans la nuit du mercredi 13 février à Marseille, ont été remis en liberté et écopent d'une amende de 135 euros.

Les trois hommes s'étaient fait passer pour des policiers de la BAC
Les trois hommes s'étaient fait passer pour des policiers de la BAC © Maxppp - RUOPPOLO Guillaume

Marseille, France

"C'est un sketch, un très mauvais signal envoyé par la justice", s'exclame Rudy Manna, secrétaire régional PACA du syndicat Alliance Police national, lorsqu'il apprend la décision de la justice marseillaise concernant les trois "faux policiers", interpellés dans le 15e arrondissement dans la nuit de mardi à mercredi. Placés en garde à vue après avoir tenter un faux contrôle vers 3h30 du matin, ils ont été remis en liberté

Bien connus des services de police, les individus âgés de 19, 25 et 29 ans, ont équipé leur voiture d'un gyrophare et ont pris en chasse un véhicule, obligeant son conducteur à s'arrêter. Ils se sont ensuite présentés comme un équipage de la BAC, sans savoir que l'homme qu'ils venaient de stopper était lui-même policier de la BAC Nord, en civil.   

Le parquet a finalement décidé de ne pas les condamner pour s'être fait passer pour des agents de police, mais uniquement pour détention d'un gyrophare. Les trois hommes écopent donc d'une amende de 135 euros.