Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Les trois touristes sud-américaines, placées en rétention près de Rouen, ont récupéré leur passeport

L'avenir s'éclaircit pour les trois sud-américaines placées en rétention près de Rouen puis libérées par le tribunal. Elles ont récupéré leur passeport, ce mardi, au centre de rétention de Oissel. Mais l'affaire n'est pas encore réglée.

Wilma, Jennifer et Liliana ont récupéré leurs passeports
Wilma, Jennifer et Liliana ont récupéré leurs passeports © Radio France - Flavien Groyer

Rouen, France

Les trois sud-américaines placées en rétention près de Rouen puis libérées par le tribunal ont pu récupérer, ce mardi, leur passeport au centre de rétention de Oissel après décision de la préfecture de Seine-Saint-Denis.

Jennifer, Liliana et Wilma pourraient repartir en Colombie et au Venezuela dès maintenant. Mais ce n'est pas forcément leur souhait.

Interdiction de circuler dans l'espace Shenghen

Au départ, leur transit à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle leur permettait de prendre d'autres vols vers Madrid ou Genève. Elles espèrent encore pouvoir se rendre vers leur destination initiale mais elles sont toujours sous le coup d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Selon nos informations, elles ne pourraient toujours pas se déplacer dans les pays de l'espace Schenghen. 

Le Tribunal Administratif de Rouen devrait décider de la levée de l'OQTF dans les prochains jours.

Cela fait maintenant plus de 20 jours que les trois touristes sont en France au lieu d'être en Espagne ou en Suisse. Les passeports des trois touristes avaient été confisqués par la préfecture de Seine-Saint-Denis après qu'elles ont été arrêtées par la police aux frontières à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.

Le Tribunal de Rouen avait cependant estimé que la rétention de ces trois femmes n'était pas régulière. La justice les avait libérées.

Choix de la station

France Bleu